Les invincibles : il n'en restera qu'un

Les cinq grands championnats européens ont tous atteint leur premier pallier de 10 matchs et ils ne sont plus que six a n’avoir toujours pas connu la moindre défaite. Trois espagnols, deux italiens, un français et un anglais : focus sur ces équipes dominantes, au sommet de l’Europe, en championnat.

FC Barcelone : 11 matchs, 10 victoires, 1 nul

Si les blaugrana ont connu un mercato difficile, ponctué par la perte de Neymar et la blessure de son remplaçant, Ousmane Dembélé, ils connaissent un début de saison incroyable. 11 matchs, 10 victoires et 1 seul match nul, les catalans ont déjà pris une avance considérable pour le titre nationale suprême, à quatre points de leur dauphin Valence et à huit points de leur principal concurrent, le Real Madrid.

Inter : 12 matchs, 9 victoires, 3 nuls

La cité milanaise attendait impatiemment le retour des rossoneri au premier plan, mais finalement, la surprise sera venue du rival historique. Après 12 rencontres, les interistes n’ont toujours pas encaissé la moindre défaite et pointe à la troisième place du podium. Exempté de toute compétition européenne, l’Inter a les yeux rivés sur le championnat et pourraient jouer les outsiders dans la conquête du Scudetto.

Manchester City : 11 matchs, 10 victoires, 1 nul

Carton (quasi) plein pour les joueurs de Pep Guardiola. Après de longues années à enchaîner bonnes et mauvaises performances, les mancuniens semblent enfin avoir trouvés le cocktail de la gagne. Et quelle gagne ! Avec huit longueurs d’avant sur les Red Devils, City marchent sur la Premier League. Avec 38 buts marqués pour 7 encaissés, les Citizens semble ntinarrêtables.

Valence CF : 11 matchs, 8 victoires, 3 nuls

Seconds surprise de Liga, les hommes de Marcelino ont réalisé un départ canon cette saison. S’offrant des victoires grand cru, Valence n’est qu’à quatre petits points de Barcelone, éblouissant depuis le début de saison. Porté par un effectif remodelé et l’ambition de retrouver les hautes sphères européennes, ils pourraient bien subvenir à leurs envies dés cette saison, malgré la pression des merengues dans leur dos.

SSC Napoli : 12 ,  10 victoires, 2 nuls

En Italie, pour la première fois depuis longtemps, la hiérarchie a basculé. Pour combien de temps ? Nul ne le sait, mais dans tous les cas, les napolitains pointent en tête du classement depuis le début de la saison. Portés par une attaque de feu et un effectif qui arrive à maturité, le Napoli sait qu’il ne devra faire aucune erreur s’il veut triompher à la fin de saison. Après un nul ce weekend, ils n’ont plus qu’une longueur d’avance.

Atletico Madrid : 11 matchs, 6 matchs, 5 nuls

Décevants sur la scène européenne, les madrilènes de Diego Simeone ont toujours les dents longues sur le plan national. Même si leur suspension de recrutement les a contraint à récidiver avec le même effectif que les années précédentes, les colchoneros ont toujours le cocktail de l’invincibilité, mais peut-être moins celui de la gagne. L’Atletico, toujours solide défensivement, peine à finir en attaque et pointe à la quatrième place de Liga avec 5 égalités.

Paris Saint-Germain : 13 matchs, 11 victoires, 2 nuls

Si les marseillais ont cru mettre fin à la série d’invincibilité du PSG cette année, ils n’auront finalement pas réussis. Impressionnants tant sur l’échelle nationale, que continentale, les joueurs de la capitale semblent injouables en Ligue 1 et infligent de lourdes défaites aux équipes françaises, les unes après les autres. Outre l’OM et sa performance qui a frôlé la remise en question, les montpelliérains ont, eux-aussi, maintenus en échec le PSG sur leur pelouse.

En Europe, ces équipes invincibles ne sont plus que 5 puisque l’Atletico et Naples ont été vaincus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut