Les 5 dates de Didier Drogba

Ce jeudi 22 novembre 2018, le monde du football vient d’apprendre la retraite d’un joueur emblématique des années 2000, Didier Drogba. Passé par Le Mans, Guingamp, Marseille, Chelsea, Shangai, Galatasaray, Montreal et enfin Phoenix, l’Ivoirien a laissé une trace indélébile chez les amateurs de ballon rond. L’heure donc de faire le bilan de sa carrière à travers ses 5 dates.

(Photo by LEON NEAL / AFP)

Guingamp, la révélation

Si les premières années de Didier Drogba ne sont pas flamboyantes, le déclic va avoir lieu du coté du Mans. En 1998, il dispute ses premiers matchs pros mais se blesse souvent. Si ses entraineurs lui décèlent un potentiel évident, il a du mal à exploser. Mais en janvier 2002, il signe à Guingamp alors relégable. En l’échange de 100 000 euros, Drogba débarque en Bretagne. Buteur pour son premier match, il permet aux guingampais de se maintenir. Mais c’est la saison suivante qu’il va affoler les compteurs. 17 buts en 34 matchs, une entente exceptionnelle avec Florent Malouda et une 7ème place pour le club breton. Logiquement, les gros clubs de Ligue 1 lui font les yeux doux durant l’été 2003. Et c’est finalement l’OM, tout juste qualifié en Champions League qui attire l’Ivoirien en l’échange de 6 millions d’euros.

Marseille, le coup de foudre

Tête de gondole du mercato estival 2003, Didier Drogba va vite faire taire les sceptiques. Buteur pour son troisième match en Ligue 1 sous ses nouvelles couleurs, l’attaquant devient rapidement un chouchou du stade vélodrome. Auteur de 5 buts en 6 matchs de Champions League, il ne permet pas à ses coéquipiers de sortir du groupe avec le Real Madrid, FC Porto et Partizan Belgrade. Reversé en Coupe UEFA, l’OM va réaliser un parcours splendide qui verra le club phocéen sortir tout à tout Liverpool, Inter Milan et Newcastle pour se hisser en finale. Mais face à Valence, la marche était trop haute pour cet OM là et Drogba. Néanmoins, son premier exercice se termine par un bilan positif de 32 buts en 55 matchs. Parti pour rester, il doit finalement plier bagages pour filer à Chelsea où un gros chèque et José Mourinho l’attendent. Malheureusement pour les fans marseillais qui ne reverront plus jamais Drogba porter le maillot blanc olympien…

Chelsea, la consécration

Impuissant face aux 38 millions déposés par Chelsea, l’OM vend Drogba aux anglais. Parti à contre-coeur, l’Ivoirien va en réalité faire le meilleur choix de sa carrière. Fortement désiré par le coach de l’époque, José Mourinho, le buteur va réellement prendre une autre épaisseur chez les Blues. Auteur de plusieurs saisons de très haut niveau (2006-2007 36 matchs, 20 buts ou encore 2009-2010, 32 matchs, 29 buts), il remporte de nombreux titres nationaux avec Chelsea. Mais la Champions League se refuse toujours à lui. Si on se souvient de son fameux “It’s a fucking disgrace” après le mythique Chelsea-Barça de 2009, le natif d’Abidjan va enfin prendre sa revanche lors de l’édition 2011-2012. Auteur de 6 buts en 8 matchs dont un but en finale face au Bayern Munich, il est le dernier tireur de la séance de tirs au but magique pour les Blues. Vainqueur de son 14ème titre ce soir là, Drogba devient une légende intouchable de Chelsea. Parti en Chine dans la foulée, il reviendra faire une pige en 2014-2015 pour gagner une Coupe de la Ligue.

Galatasaray, le retour en grâce

Si l’expérience en Chine est au final un échec (Drogba ne reste que quelques mois au Shangai Shenhua), l’Ivoirien cherche un nouveau défi en 2013. Intéressé par son profil, le Galatasaray de Roberto Mancini réussit à l’attirer au mercato hivernal. Aligné en Champions League, il va jusqu’en quart de finale et marque même pour la victoire des turcs sur les Merengue 3-2 au retour. Vainqueur de la Coupe de Turquie, il rempile pour une nouvelle saison. De nouveau qualifiés pour la Champions League, Galatasaray et Drogba vont se signaler en éliminant la Juventus en phase de poules après un match dantesque disputé sur deux jours avec de la neige. Mais face à Chelsea en 8èmes de finale, Drogba assiste impuissant au revers des siens. Second du championnat, le Gala réalise une saison décevante malgré quelques faits d’armes. L’occasion pour Drogba de quitter le club après avoir inscrit 20 buts en 53 matchs officiels.

La MLS pour terminer en beauté

Après cette dernière parenthèse européenne, Didier Drogba est parti en MLS, au Canada plus précisément. A l’Impact Montreal, il laissera plusieurs bons souvenirs comme son but face à Toronto en play-off 2015 ou plusieurs réalisations estampillées “Didier Drogba”. Après deux saisons correctes mais sans titre au bout, l’ex joueur de Chelsea décide de relever un dernier défi en partant chez les Phoenix Rising en USL (l’équivalent de la 2ème division américaine). Certes, le niveau est bien loin des standards qu’il a connu. Mais le bonhomme ne s’arrête pas pour autant de marquer et de se monter décisif. Avec 16 buts en 26 matchs en un peu moins de 2 ans, Drogba termine en beauté malgré la défaite en finale de USL face à Louisville City. Nul doute qu’il se consolera avec ses 17 titres remportés au cours de sa carrière…

Palmarès

    • Ligue des champions de l’UEFA (1)
      • Vainqueur en 2012.
    • Championnat d’Angleterre (4)
      • Champion en 2005, 2006, 2010, 2015.
    • Coupe d’Angleterre (4)
      • Vainqueur en 2007, 2009, 2010, 2012.
    • Coupe de la Ligue anglaise (3)
      • Vainqueur en 2005, 2007, 2015.
    • Community Shield (2)
      • Vainqueur en 2005, 2009
    • Championnat de Turquie (1)
      • Champion en 2013.
    • Supercoupe de Turquie (1)
      • Vainqueur en 2013.
    • Coupe de Turquie (1)
      • Vainqueur en 2014.
      • 106 sélections, 65 buts


Les 5 dates de Joe Cole

Retour en haut