Leicester: la lettre d'adieu émouvante de Claudio Ranieri

Hier soir, le champion d’Angleterre en titre, Leicester annonce le licenciement de Claudio Ranieri. L’entraineur italien a fait un communiqué de presse pour sortir du silence. Il aborde tout, en parlant de sa déception à la suite de son remerciement, parlant bien évidemment du sacre qu’il a connu il y a neuf mois à peine.  

Il était l’icône de Premier League et de Leicester il y a encore quelques mois. Champion en Mai, il subit actuellement le contre-coup de tenant du titre. 17eme du championnat d’Angleterre avec un seul point d’avance sur Hull City premier relégable, la défaite de trop pour les dirigeants semble être celle face à Séville en huitième de finale aller (2-1). 24H après une affaire qui a surpris la planète du ballon rond, le technicien italien a décidé de rédiger un communiqué relayé par Sky Sports. 

« Hier, mon rêve est mort. Après l’euphorie d’une saison dernière couronnée d’un sacre en Premier League, tout ce dont je rêvais était de rester à Leicester City, le club que j’aime pour toujours. Triste qu’il n’en soit finalement pas ainsi. Je remercie ma femme, Rosanna, et toute ma famille pour ce soutien sans faille qu’ils m’ont témoigné durant ce passage à Leicester. Mes pensées vont à Paolo (Benetti) et Andrea (Azzalini) (ses adjoints, Ndlr) qui m’ont accompagné dans cette merveilleuse aventure, à Steve Kutner et Franco Granello (ses agents ndlr) qui m’ont donné l’opportunité de devenir champion », a-t-il écrit.

Les au revoir émouvants à Leicester

« Surtout, je remercie le Leicester City Football Club. Cette aventure était incroyable, et restera avec moi à jamais. Merci à tous les journalistes, tous les médias, qui nous ont accompagnés et ont apprécié de suivre l’une des plus belles épopées de l’histoire du football. Mes sincères remerciements à tout le monde au club, tous les joueurs, le staff, tous ceux qui étaient là et ont joué un rôle dans ce que l’on a accompli », ajoute-t-il , sans parler une seule fois de la direction des Foxes pour, au contraire, se concentrer sur des supporters qui ne l’ont jamais abandonné.

« Mais, surtout, merci aux supporters. Vous m’avez accepté dans vos cœurs dès le premier jour et m’avez aimé. Je vous aime aussi. Personne ne pourra nous enlever ce que nous avons fait ensemble, j’espère que vous y repensez chaque jour avec le sourire que j’ai toujours eu. C’était un moment de grâce et de joie que je n’oublierai jamais. Être champion avec vous a été un plaisir et un honneur ». 

The End.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut