Leicester City – Tottenham : Pas la même saveur.

Il y a un an, presque jour pour jour, ce match aurait eu des allures de grandes affiches. Les foxes menaient la barque en championnat, pour finalement remporter le titre. Ironie du sort, c’est Chelsea qui enterra les espoirs de Tottenham la saison dernière en arrachant le match nul à la plus grande joie des Vardy et consorts. Aujourd’hui, les pensionnaires de White Hart Lane n’ont pas bougé de cette deuxième place. Leicester a reculé pour finalement jouer le maintien.

Quels changements depuis un an?

Leicester n’a pas retrouvé son niveau passé de l’année dernière. En n’oubliant pas son beau parcours en Ligue des champions terminé en quart de finale contre l’Atletico de Madrid, les coéquipiers de Riyad Mahrez ont vécu une saison galère. La perte d’Ngolo Kanté n’y est pas étrangère. Les “stars” ne sont plus aussi tranchantes à l’image de Jamie Vardy, auteur seulement de 12 buts  cette saison, contre 24 en 2015-2016. 17ème en février, Claudio Ranieri a été la victime collatérale de ces mauvais résultats. Craig Shakespeare l’a remplacé pour éviter la descente. Bon choix puisque le club pointe aujourd’hui à la 11ème place  Le temps passe vite quand on y pense.

Quant à Tottenham, la régularité est sans doute leur première qualité. Comme l’an passé, le club va finir à la deuxième place. La stabilité a payé. Mauricio Pochettino est resté, Harry Kane aussi. Peu d’arrivées importantes à part celle du français Moussa Sissoko qui n’a pas réellement trouvé sa place dans le 11 type.

Les duels seront tout de même au rendez-vous. (©AFP Ian KINGTON)
Les duels seront tout de même au rendez-vous.
(©AFP Ian KINGTON)

Quels enjeux pour ce match?

Les deux équipes se retrouvent ce soir pour un match de gala, ou presque. Les Spurs ont assuré leur participation pour la Ligue des champions et Leicester a sauvé sa tête dans l’élite. Le spectacle sera sans doute au rendez-vous car à titre individuel, certains joueurs vont vouloir soigner leur statistiques. A commencer par Harry Kane. Il a inscrit 21 buts cette saison et reste toujours à deux longueurs de Romelu Lukaku, et à une d’Alexis Sanchez. Dele Alli, qui réalise sa meilleure saison avec 17 réalisations, ne voudra sans doute pas s’arrêter en si bon chemin. Du coté des Foxes, Jamie Vardy et Riyad Mahrez pourront en profiter pour terminer l’année en beauté et se lâcher.

Deux équipes, deux parcours différents. Mais comme parfois les histoires finissent bien, nous retrouverons ces deux clubs la saison prochaine sur les terrains de Premier League.

Jonathan Morin

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut