Le Onze de rêve du gardien de légende, Gianluigi Buffon

Gianuigi Buffon, gardien emblématique de la Juventus et de la Squadra Azzura, a commencé sa carrière durant la saison 1995-1996. Depuis, le portier a remporté toutes les compétitions, de la série B à la Coupe du Monde excepté la fameuse Ligue des Champions. Peut-être cette année. En attendant, il a décidé de révélé son onze de rêve avec notamment 5 italiens !

 
2006%20-%20Buffon%20bacia%20la%20Coppa
 
 
Iker Casillas : Iker est l’un des plus grands gardiens de but. Il y a eu toujours eu un respect mutuel entre nous.
Roberto Carlos : j’ai dû faire des arrêts face à lui. Il est difficile d’expliquer avec quelle force il peut frapper la balle. Il est très dangereux pour un défenseur.
Paolo Maldini : chaque enfant voulant devenir défenseur devrait s’asseoir et regarder d’anciennes vidéos de Maldini.
Fabio Cannavaro : je ne lui ai toujours pas pardonné de m’avoir battu pour le trophée de joueur européen de l’année 2006 ! Je plaisante, seul lui le méritait cette année-là, il était le meilleur défenseur du monde.
Lilian Thuram : nous avons rejoint la Juventus en même temps. Il avait tellement de puissance et d’agressivité dans son jeu tout en restant élégant.
Andrea Pirlo : l’un des vrais génies du foot. C’est divertissant de voir des équipes tenter de le contrôler et de le voir en une seconde détruire ce plan avec son talent.
Gennaro Gattuso : un bon ami, mais aussi une bête à avoir dans chaque équipe. Il était le meilleur à son poste.
Pavel Nedved : tellement loyal envers la Juventus après la relégation, alors qu’à ce stade de sa carrière, il aurait pu jouer pour n’importe quel club en Europe.
Lionel Messi : quand il joue à 100 %, on peut oublier qu’on joue contre lui. C’est tellement merveilleux de le regarder et de voir tout ce qu’il peut faire.
Roberto Baggio : j’avais 17 ans et j’ai fait mes débuts contre Baggio, ce qui était intimidant. Aux côtés de Pirlo, c’est le meilleur joueur italien des 30 dernières années.
Ronaldo : le meilleur contre qui j’ai joué. S’il n’avait pas été handicapé par les blessures, je pense qu’on le comparerait à Pele et Diego Maradona.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut