Le meilleur Ballon d’Or de l’histoire : 6ème – Ronaldo

Si dans quelques jours le 62ème Ballon d’Or va occuper toute l’attention de la planète football, il est important de revenir sur l’histoire de ce trophée individuel si particulier dans un sport collectif. En prenant la liste complète des 43 vainqueurs, La Beauté du Football a établi un classement selon un barème bien particulier pour déterminer le meilleur Ballon d’Or de l’Histoire. Zoom aujourd’hui sur le 6ème, Ronaldo.

28 points

Brésil / Barcelone et Inter Milan puis Real Madrid

Quand je songe au fait que ni Maradona, ni Pelé ne l’ont reçu, je mesure la chance de l’avoir remporté.”

Ronaldo

Brésil / Inter Milan et Real Madrid

Mon ami Roberto Carlos y croyait très fort, il a été très triste en apprenant qu’il terminait seulement à la deuxième place.”

Ronaldo

Ses années 1997 et 2002

Son année 1997 reste exceptionnel, aussi bien avec son club qu’avec la sélection brésilienne. L’attaquant brésilien remporte la Copa America, la Coupe des Confédérations, la Coupe des Coupes, la Coupe du Roi. S’ajouté à cela des performances individuelles hors normes : meilleur buteur de la Liga (34 buts), soulier d’or européen, objet du “transfert du siècle” du FC Barcelone à l’Inter Milan (180 millions de francs). Il est auteur de séquences de jeu ou de gestes fabuleux, très fair play, le jeune brésilien correspondait parfaitement aux critères du Ballon d’Or. Il remporte le lauréat en décembre 1997. Il est également élu meilleur footballeur de l’année par la FIFA.

Cinq ans plus tard, “El fenomeno” signe un retour en force après de multiples blessures. Sa Coupe du Monde a fait toute la différence. Lui qui avait mis sa carrière entre parenthèse pendant deux longues années, remporte la Coupe du Monde 2002. En inscrivant 8 buts, il est le soulier d’or de la compétition. Le prodige de 26 ans donne la victoire au Brésil en inscrivant deux buts en finale face à l’Allemagne. Il signe dans la foulée au Real Madrid où il formera avec Figo, Beckham et Zidane, l’équipe des Galactiques. Avec ses coéquipiers il remporte la Coupe Intercontinentale, il marque le premier but du match et est élu homme du match. Sa saison est couronnée par un ballon d’Or en fin d’année. Ses exploits lui donne également le droit d’être élu sportif de l’année par le Reuters et la BBC.

Son palmarès personnel

  • Vainqueur de la C2 => 1 point
  • Meilleur buteur Liga => 1 point
  • Meilleur buteur Mondial => 1 point
  • Vainqueur Mondial => 5 points
  • 2 buts en finale => 2 points
  • 1 but en finale => 1 point

Ce qui a pousser le jury à le récompenser

A 21 ans, Ronaldo fut le premier brésilien à remporter le Ballon d’Or. Il n’a laissé aucune chance à ses concurrents, laissant Mijatovic à 150 points d’écarts. Jamais depuis la création du Ballon d’Or il y a eu un tel écart. Ronaldo a montré sa précocité exceptionnelle. Il a joué au niveau professionnel à l’âge de 16 ans. Et il ne lui a fallu pas longtemps pour remporter le prestigieux lauréat.

En 2002, il remporte la Coupe du Monde avec le Brésil. Cette année là, c’est lui le joueur décisif. Il a emmené ses coéquipiers jusqu’en finale grâce à ses 8 buts. Roberto Carlos a réalisé une année incroyable avec le Real Madrid et la sélection brésilienne, mais Ronaldo revient de loin avec ses deux blessures avec l’Inter Milan. Oliver Kahn lui, a succombé à l’efficacité de l’attaquant en finale de Coupe du Monde.

Le classement ces années là

1997

  •     1er – Ronaldo (Inter Milan) 222 points
  • 2ème – Pedrag Mijatovic (Real Madrid) 72 points
  • 3ème – Zinedine Zidane (Juventus Turin) 63 points

2002

  •     1er – Ronaldo (Real Madrid) 171 points
  • 2ème – Roberto Carlos (Real Madrid) 145 points
  • 3ème – Oliver Kahn (Bayern Munich) 114 points

Classement annexe

  • 2ème place édition 1996 => 4 points
  • 3ème place édition 1998 => 3 points

Qu’est-il devenu ?

A la fin de sa carrière, Ronalod s’investit dans l’humanitaire. En 2007, il est désigné « volontaire n°1 » par la Croix Rouge. Dans l’optique de la Coupe du monde 2010 organisée en Afrique du Sud, il s’engage à promouvoir des projets écologiques. Il est toujours lié au monde du football. En effet,  il crée avec d’autres investisseurs la société 9ine sports & entertainment chargée de s’occuper de la gestion de l’image publique de footballeurs. En septembre 2018, il devient propriétaire du Real Valladolid, fraîchement promu en Liga. Il acquiert 51% des parts du club en déboursant près de 30 millions d’euros.

Barème

  • But en Finale de Coupe du Monde =>1 point
  • But en finale de Champions League / C1 => 1 point
  • But en finale d’Europa League / C3 et C2 => 1 point
  • Meilleur buteur d’un championnat national => 1 point
  • Meilleur buteur d’une Coupe d’Europe => 1 point
  • Meilleur buteur d’une Coupe du Monde => 1 point
  • Meilleur passeur d’une Coupe d’Europe => 1 point
  • Meilleur passeur d’un championnat national => 1 point
  • Titre de champion national => 1 point
  • Coupe nationale => 1 point
  • Europa League / C2 et C3 => 1 point
  • Finale Coupe du Monde => 1 point
  • Supercoupe d’Europe => 1 point
  • Coupe Intercontinentale / Coupe du Monde des Clubs => 1 point
  • Coupe des Confédérations => 2 points
  • Champions League / C1 => 3 points
  • Euro /Copa America / CAN => 3 points
  • 3ème place finale au classement du Ballon d’Or d’une autre édition => 3 points
  • 2ème place finale au classement du Ballon d’Or d’une autre édition => 4 points
  • Coupe du Monde => 5 points

On ne parle ici que des trophées ou titres remportés par le joueur lors de l’année où il a remporté le Ballon d’Or. Ne sont donc pas comptabilisés les autres trophées remportés durant les autres années de la carrière du joueur en question.




https://www.labeautedufootball.fr/2018/10/le-meilleur-ballon-dor-de-lhistoire-7eme-franz-beckenbauer/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut