Le meilleur Ballon d’Or de l’histoire : 4ème – Marco Van Basten

Si dans quelques jours le 62ème Ballon d’Or va occuper toute l’attention de la planète football, il est important de revenir sur l’histoire de ce trophée individuel si particulier dans un sport collectif. En prenant la liste complète des 43 vainqueurs, La Beauté du Football a établi un classement selon un barème bien particulier pour déterminer le meilleur Ballon d’Or de l’Histoire. Zoom aujourd’hui sur le 4ème, Marco Van Basten.

31 points
Pays-Bas / AC Milan

Des trois Ballon d’Or, le premier fut sans doute le plus important, justement parce qu’il était le premier.”

Marco Van Basten

 

Franco Baresi et Frank Rijkaard auraient mérité un Ballon d’Or. Ils savaient créer. Eux c’était la classe.”

Marco Van Basten

 

Hristo Stoichkov était considéré comme le favori. Je crois qu’il a été très triste le jour où il appris qu’il ne l’aurait pas.”

Marco Van Basten

Ses années 1988, 1989 et 1992

En 1988, Marco Van Basten confirme qu’il est un grand joueur. Attaquant de l’AC Milan et de la sélection néerlandaise, il va pratiquement tout remporté lors de cette année. Sous les ordres d’Arrigo Sacchi, Van Basten et ses coéquipiers remportent le titre de champion d’Italie. Ils gagneront également la Supercoupe d’Italie lors de l’été qui suit. A la fin de la saison, l’héritier de Johan Cruyff participe à l’Euro qui se déroule en Allemagne de l’Ouest. Il permet à sa sélection de remporter la compétition, grâce à ses 5 buts inscrits. Lors de la finale face à l’Union Soviétique, il inscrit le deuxième buts de son équipe, qui est désormais considéré comme l’un des plus grands de l’histoire. A la fin de la saison il est intégré dans le Onze d’Or et soulève le prestigieux Ballon d’Or.

L’année suivante, Marco Van Basten ne va rien gagner à l’échelle nationale. Cependant, l’AC Milan va conquérir toute l’Europe. En effet, les milanais vont sortir vainqueur de la Coupe d’Europe des clubs champions. Van Basten est le meilleur buteur de la compétition avec 10 buts, dont un doublé en finale face au Steaua Bucarest (4-0). L’attaquant néerlandais remporte également la Supercoupe d’Europe face au FC Barcelone. Le 17 décembre, le Milan AC remporte la Coupe intercontinentale 1989 face aux Colombiens de l’Atlético Nacional (1-0). Il est encore une fois intégré dans le Onze d’Or et remporte le Ballon d’Or pour la deuxième fois consécutives.

Trois ans plus tard, le prodige du ballon rond remporte le championnat italien pour la deuxième fois de sa carrière. Avec 25 buts, il est le meilleur buteur du championnat. S’ajoute à ce titre la Supercoupe d’Italie, qu’il soulève peut de temps après. Avec sa sélection nationale, il échoue au porte de la finale lors du championnat d’Europe des Nations. En novembre 1992, il inscrit quatre buts lors d’un match de Ligue des champions face à l’IFK Göteborg, dont un ciseau retourné qui fait sensation. Un mois plus tard, il est nommé « Meilleur footballeur de l’année FIFA » et remporte pour la 3e fois le Ballon d’or, un exploit qui n’avait été réalisé jusque-là que par Johan Cruyff et Michel Platini. Il offrira son dernier trophée au président milanais Silvio Berlusconi.

Son palmarès personnel

  • Vainqueur de la C1 => 3 points
  • Meilleur buteur de la C1 => 1 point
  • Vainqueur de l’Euro  => 3 points
  • Meilleur buteur de l’Euro => 1 point
  • But en final d’Euro => 1 point
  • 1 Supercoupe d’Europe => 1 point
  • 2 titres de champion d’Italie => 2 points
  • Meilleur buteur du championnat d’Italie => 1 point
  • 2 Supercoupe d’Italie => 2 points
  • 1 Coupe Intercontinentale => 1 point

Ce qui a pousser le jury à le récompenser

Lors de l’année 1988, Marco Van Basten remporte le Ballon d’Or assez largement devant ses coéquipiers Gullit et Rijkaard. Aussi bien performant avec l’AC Milan qu’avec la sélection néerlandaise, l’attaquant de l'”Orange Mécanique” est le pionnier de la victoire de l’Euro 1988. Son but en finale restera dans la légende à jamais. L’année suivante, le natif d’Utrecht est élu une nouvelle fois Ballon d’Or. Van Basten, Baresi, Rijkaard (les trois joueurs sur le podium du Ballon d’Or) : on remarquera que les trois hommes ont tenu chacun un rôle capital dans chacune des trois lignes de l’équipe. Vainqueur de la Coupe d’Europe des clubs champions, Marco van Basten fut, une fois de plus, le buteur décisif dans les matches importants (Etoile Rouge Belgrade, Real Madrid, Steaua Bucarest). En 1992, lors du championnat d’Europe des Nations, Bergkamp inscrit trois buts, alors que Marco van Basten, restant muet devant le but adverse, allait même jusqu’à rater le tir au but qui éliminait les Pays-Bas en demi-finales contre le Danemark. Heureusement, le « Hollandais volant » avait fait très fort dans un Championnat d’Italie survolé par son Milan AC (terminant invaincu avec huit points d’avance sur la Juventus), Marco prenant sa part du gâteau en terminant meilleur buteurs du championnat (25 buts).

Le classement ces années là

1988

  • 1er     – Marco Van Basten (Milan AC) 129 points
  • 2ème – Ruud Gullit (Milan AC), 88 points
  • 3ème –  Frank Rijkaard (Milan AC) 45 points

1989

  • 1er     – Marco Van Basten (Milan AC) 119 points
  • 2ème – Franco Baresi (Milan AC) 80 points
  • 3ème – Frank Rijkaard (Milan AC) 43 points

1992

  • 1er     – Marco Van Basten (Milan AC) 98 points
  • 2ème – Hristo Stoitchkov (FC Barcelone) 80 points
  • 3ème – Dennis Bergkamp (Ajax Amsterdam) 53 points

Qu’est-il devenu ?

Devenu entraîneur, il est de 2004 à 2008 le sélectionneur des Pays-Bas. En 2008, il prend les rênes de l’Ajax Amsterdam, le club de ses débuts professionnels. En 2012, il signe au Sportclub Heerenveen et en 2014, à l’AZ Alkmaar, mais renonce à son contrat l’année suivante, le sélectionneur Danny Blind lui proposant une fonction d’adjoint. En 2016, il rejoint la FIFA pour un poste de cadre.

Barème

  • But en Finale de Coupe du Monde =>1 point
  • But en finale de Champions League / C1 => 1 point
  • But en finale d’Europa League / C3 et C2 => 1 point
  • Meilleur buteur d’un championnat national => 1 point
  • Meilleur buteur d’une Coupe d’Europe => 1 point
  • Meilleur buteur d’une Coupe du Monde => 1 point
  • Meilleur passeur d’une Coupe d’Europe => 1 point
  • Meilleur passeur d’un championnat national => 1 point
  • Titre de champion national => 1 point
  • Coupe nationale => 1 point
  • Europa League / C2 et C3 => 1 point
  • Finale Coupe du Monde => 1 point
  • Supercoupe d’Europe => 1 point
  • Coupe Intercontinentale / Coupe du Monde des Clubs => 1 point
  • Coupe des Confédérations => 2 points
  • Champions League / C1 => 3 points
  • Euro /Copa America / CAN => 3 points
  • 3ème place finale au classement du Ballon d’Or d’une autre édition => 3 points
  • 2ème place finale au classement du Ballon d’Or d’une autre édition => 4 points
  • Coupe du Monde => 5 points

On ne parle ici que des trophées ou titres remportés par le joueur lors de l’année où il a remporté le Ballon d’Or. Ne sont donc pas comptabilisés les autres trophées remportés durant les autres années de la carrière du joueur en question.



https://www.labeautedufootball.fr/2018/10/le-meilleur-ballon-dor-de-lhistoire-5eme-johan-cruyff/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut