Le meilleur Ballon d’Or de l’Histoire : 27ème – Fabio Cannavaro

Si dans quelques semaines le 62ème Ballon d’Or va occuper toute l’attention de la planète football, il est important de revenir sur l’histoire de ce trophée individuel si particulier dans un sport collectif. En prenant la liste complète des 43 vainqueurs, La Beauté du Football a établi un classement selon un barème bien particulier pour déterminer le meilleur Ballon d’Or de l’Histoire. Zoom aujourd’hui sur le 27ème, Fabio Cannavaro.

10,5 points

Italie / Juventus de Turin – Real Madrid

Gagner la Coupe du monde était un rêve de gosse. Jouer la finale, soulever le trophée, j’espérais le faire lorsque j’étais petit. Pour ce qui est du Ballon d’Or, c’est différent. Je ne m’y attendais pas et je n’en rêvais pas quand j’étais enfant”.

Fabio Cannavaro

Son année 2006

Joueur de la Juventus de Turin depuis 2004, Fabio Cannavaro remporte un deuxième Scudetto avec la Vieille Dame, juste avant d’aborder le mondial. L’italien aux 105 sélections avec la Squadra Azzura, a montré toutes ses qualités de défenseur en Allemagne. Malgré sa petite taille, il a toujours su compenser par sa science du placement et du timing. Auteur de 7 matchs à hautes intensités, Cannavaro est un véritable mur pour ses adversaires. Lors de la Coupe du Monde, l’Italie n’a concédé que 2 buts, un CSC et l’autre sur penalty. Pour le reste, on ne peut pas dire que Fabio Cannavaro ait réussi, du point de vue de la régularité, la meilleure saison de sa carrière. Ses premiers mois au Real sont là pour en témoigner. Le Ballon d’Or revient donc une nouvelle fois à un joueur qui a marqué le Mondial.

Son palmarès personnel

En 2006, c’est son année la plus aboutie, puisqu’il remporte bien évidemment le Ballon d’Or, le Meilleur footballeur de l’année FIFA, le Meilleur joueur de l’année en Serie A, le Meilleur joueur italien de l’année de Serie A et le Meilleur défenseur de l’année de Serie A. Après cette année de folie, il est considéré comme le meilleur défenseur de sa génération. Les deux titres de champion d’Italie qu’il remporte en 2005 et 2006, seront plus tard retirés au club en raison du Calciopoli. La Vecchia Signora sera relégué en seconde division à l’été 2006.

  • Vainqueur de la Coupe du Monde => 5 points 
  • Scudetto remporté puis destitué => 0,5 points

Ce qui a poussé le jury à le récompenser

“C’est le plus grand scandale de l’année”. Ce sont les propos de Gérard Houillier, un des plus grands entraîneurs français de l’histoire du football. Selon lui, Thierry Henry méritait de remporter le Ballon d’Or 2006, au profit du défenseur italien. Pour Jean-Pierre Papin, Gianluigi Buffon a été plus régulier que son coéquipier. Cannavaro a fait partie du scandale de la Juventus Turin, rétrogradée pour avoir triché et délestée de son Scudetto 2006. Il a aussi raté ses débuts avec le Real Madrid. Mais es performances lors de la Coupe du Monde sont indiscutables, il a été l’un des grands pionniers de la victoire finale. Les 7 matchs qu’il a effectué ont pesé dans la balance et c’est lui qui remporte la prestigieuse récompense individuelle, à son grand bonheur. Cette année, France Football n’a pas sacré un joueur à vocation offensive, mais rarement le Ballon d’Or n’aura suscité une aussi grande polémique : Matthias Sammer (lauréat en 1996) et Franz Beckenbauer (1972 et1976) avaient sans doute provoqué moins de remous…

Le classement cette année là

  • 1er – Fabio Cannavaro (Juventus de Turin puis Real Madrid) 173 points
  • 2ème – Gianluigi Buffon (Juventus de Turin) 124 points
  • 3ème – Thierry Henry (Arsenal) 121 points

Qu’est-il devenu ?

Le 4 juillet 2011, Fabio Cannavaro signe pour deux ans aux Emirats arabes unis, dans le club de Al-Ahli Dubaï. Le défenseur italien décide de mettre un terme à sa carrière de footballeur le 9 juillet 2011. A presque 38, il n’était plus capable de pratiquer le football. Il accepte un rôle de consultant sur la chaîne britannique ITV pour la couverture de la Coupe du Monde 2014. La même année, il signe dans le club du Guangzhou Evergrande, afin de connaître sa première expérience en tant qu’entraîneur. Il va enchaîner les clubs après s’être fait licencié du club chinois. Il passera par l’équipe saoudienne d’Al Nasr Riyad et le club de deuxième division chinoise de Tianjin Quanjian. Depuis le 9 novembre 2017, Fabio Cannavaro est une nouvelle fois l’entraîneur du Guangzhou Evergrande.

Barème

  • But en finale de Coupe du Monde => 1 point 
  • But en finale de Champions League / C1 => 1 point
  • But en finale d’Europa League / C3 et C2 => 1 point 
  • Meilleur buteur d’un championnat national => 1 point
  • Meilleur buteur d’une Coupe d’Europe => 1 point 
  • Meilleur buteur d’une Coupe du Monde => 1 point 
  • Meilleur passeur d’une Coupe d’Europe => 1 point 
  • Meilleur passeur d’un championnat national => 1 point
  • Titre de champion national => 1 point 
  • Coupe nationale => 1 point 
  • Europa League / C2 et C3 => 1 point 
  • Finale Coupe du Monde => 1 point
  • Supercoupe d’Europe => 1 point 
  • Coupe Intercontinentale / Coupe du Monde des clubs => 1 point 
  • Coupe des Confédérations => 2 points
  • Champions League / C1  => 3 points
  • Euro / Copa America / CAN => 3 points
  • 3ème place finale au classement du Ballon d’Or d’une autre édition => 3 points
  • 2ème place finale au classement du Ballon d’Or d’une autre édition => 4 points
  • Coupe du Monde => 5 points

On ne parlera ici que des trophées ou titre remportés par le joueur lors de l’année où il a remporté le Ballon d’Or. Ne sont donc pas comptabilisés les autres trophées remportés durant les autres années de la carrière du joueur en question.



https://www.labeautedufootball.fr/2018/10/le-meilleur-ballon-dor-de-lhistoire-28eme-igor-belanov/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut