Le meilleur Ballon d’Or de l’histoire : 13ème – Zinédine Zidane

Si dans quelques semaines le 62ème Ballon d’Or va occuper toute l’attention de la planète football, il est important de revenir sur l’histoire de ce trophée individuel si particulier dans un sport collectif. En prenant la liste complète des 43 vainqueurs, La Beauté du Football a établi un classement selon un barème bien particulier pour déterminer le meilleur Ballon d’Or de l’Histoire. Zoom aujourd’hui sur le 13ème, Zinedine Zidane.

17 points

France / Juventus de Turin

“si je n’avais pas été lauréat, peut-être ne serais-je pas allé au Real Madrid, mais ailleurs”
Zinedine Zidane

Son année 1998

Joueur de la Juventus de Turin depuis 1996, Zinédine Zidane remporte son deuxième Scudetto avec la Veille Dame. Le 20 mai 1998, son club affronte le Real Madrid en finale de Ligue des Champions. Les turinois restent sur trois finales consécutives en Coupe d’Europe. Le trio Zidane – Inzaghi – Del Piero n’y arrive pas. Le Real Madrid s’impose (0-1) grâce à un but de Predrag Mijatović à la 67ème minute. Sélectionné à 108 reprises et 25 fois capitaine de l’Equipe de France, Zinédine Zidane s’illustre principalement au niveau international lors de la victoire à la Coupe du Monde 1998 où il marque deux buts de la tête lors de la finale gagnée 3 buts à 0 contre le Brésil.

Son palmarès personnel

  • Coupe du Monde => 5 points
  • 2 buts en finale de Coupe du Monde => 2 points
  • 1 Scudetto => 1 point

Ce qui a poussé le jury à la récompenser

Zinedine Zidane domine de la tête et des épaules le classement du Ballon d’Or cette année là. Avec 244 points, il laisse Davor Suker à 68 points et Ronaldo à 66 points. En 1998, la Coupe du Monde a eu toute son importance dans la désignation de ce prestigieux trophée individuel. Davor Suker termine soulier d’or de la compétition avec 6 réalisations et la Croatie s’arrête en demi-finale. En ce qui concerne Ronaldo, il arrive jusqu’en finale avec le Brésil. Mais n’est pas la hauteur des espérances ce jour là. Avec deux buts en finale, Zidane a considérablement fait la différence.

Le classement cette année là

  • 1er – Zinedine Zidane (Juventus de Turin) 244 points
  • 2ème – Davor Suker (Real Madrid) 68 points
  • 3ème – Ronaldo (Inter Milan) 66 points

Classement annexe

  • 2ème place édition 2000 => 4 points

Qu’est-il devenu ?

Il prend sa retraite juste après la finale de la Coupe du Monde 2006 face à l’Italie. Par la suite, il passera ses diplômes d’entraîneur. Le 26 juin 2013, Zinedine Zidane devient entraîneur adjoint de Carlo Ancelotti au Real Madrid. Ils remportent la 10ème Ligue des Champions du club lors de la saison 2013-2014. Zidane devient ensuite l’entraîneur de l’équipe réserve du Real Madrid, qui évolue en troisième division. Le 4 janvier 2016, il est nommé entraîneur du Real Madrid et remplace Rafael Benitez. Il permet au Real Madrid de soulever trois Ligue des Champions consécutives, dont un titre de Champion d’Espagne. Cinq jours après sa troisième Ligue des Champions remporté, Zinedine Zidane démissionne de son poste d’entraîneur. Il voulait sans doute rester sur une bonne note avec son club de cœur. Il est actuellement sans clubs mais devrait reprendre du service la saison prochaine.

Barème

  • But en Finale de Coupe du Monde =>1 point
  • But en finale de Champions League / C1 => 1 point
  • But en finale d’Europa League / C3 et C2 => 1 point
  • Meilleur buteur d’un championnat national => 1 point
  • Meilleur buteur d’une Coupe d’Europe => 1 point
  • Meilleur buteur d’une Coupe du Monde => 1 point
  • Meilleur passeur d’une Coupe d’Europe => 1 point
  • Meilleur passeur d’un championnat national => 1 point
  • Titre de champion national => 1 point
  • Coupe nationale => 1 point
  • Europa League / C2 et C3 => 1 point
  • Finale Coupe du Monde => 1 point
  • Supercoupe d’Europe => 1 point
  • Coupe Intercontinentale / Coupe du Monde des Clubs => 1 point
  • Coupe des Confédérations => 2 points
  • Champions League / C1 => 3 points
  • Euro /Copa America / CAN => 3 points
  • 3ème place finale au classement du Ballon d’Or d’une autre édition => 3 points
  • 2ème place finale au classement du Ballon d’Or d’une autre édition => 4 points
  • Coupe du Monde => 5 points

On ne parle ici que des trophées ou titres remportés par le joueur lors de l’année où il a remporté le Ballon d’Or. Ne sont donc pas comptabilisés les autres trophées remportés durant les autres années de la carrière du joueur en question.



https://www.labeautedufootball.fr/2018/10/le-meilleur-ballon-dor-de-lhistoire-14eme-gerd-muller/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut