Le coin tactique : Manchester United – Paris Saint-Germain

Ce soir c’est le grand soir. Manchester United reçoit le Paris Saint-Germain à Old Trafford (21h), pour le match aller des huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Ces dernières semaines, les Reds Devil ont repris confiance en eux. Tandis que les parisiens sont en plein doute. Sans Neymar et Cavani, comment défier la machine mancunienne ?

Composition d’équipe

Le Paris Saint-Germain devra proposer une tout autre composition ce soir. Avec les blessures de Neymar, Cavani et Meunier, le club de la capitale perd des éléments majeurs de son effectif. Mais Thomas Tuchel a souvent montré qu’il pouvait s’adapter à toutes difficultés. Depuis le début de saison, le technicien allemand a proposé différents schémas tactiques. Ses joueurs ont donc appris à évoluer dans chacun de ces schémas. Ce soir, c’est surtout la ligne d’attaque qui va changer.

4-2-3-1 : Gianluigi Buffon – Juan Bernat, Presnel Kimpembe, Thiago Silva, Thilo Kehrer – Marquinhos, Marco Verratti – Daniel Alves, Julian Draxler, Angel Di Maria – Kylian Mbappé

En ce qui concerne Solskjaer, sa composition ne devrait pas changer. Avec 10 matchs remportés sur 11 possibles, l’entraîneur de Manchester United reconduira son équipe sur un 4-3-3 hybride. Paul Pogba est désormais un élément majeur de l’effectif. Il sera donc mis dans les meilleurs dispositions. Si son équipe ne change pas ce soir, il sera d’autant plus facile pour Tuchel de contre-attaquer ses plans.

4-3-3 : David De Gea – Luke Shaw, Victor Lindelöf, Eric Bailly, Ashley Young – Nemanja Matic, Ander Herrera – Paul Pogba – Jesse Lingard, Marcus Rashford, Anthony Martial

Comment contrer la machine mancunienne ?

A) La contre-attaque : Exploiter les espaces dans l’axe et sur les côtés

Manchester United se montre très à l’aise en phase de possession. L’objectif premier est souvent l’aspect offensif chez Solskjaer. Cette passion de l’attaque peut s’avérer coûteuse puisque les mancuniens s’exposent régulièrement. Ce qui laisse des espaces dans leur dos. Les adversaires répondent souvent par des contre-attaques rapides. Dans un premier temps, Eric Bailly et Victor Lindelöf sont les premiers relanceurs de ces possessions de balle. Une fois le ballon obtenu dans les 35 derniers mètres, les milieux se positionnent très haut sur le terrain. C’est le cas de Paul Pogba, qui se trouve régulièrement devant la surface de réparation. Ce comportement du milieu de terrain faciliterait la tâche des joueurs du Paris Saint-Germain. Ces derniers peuvent exploiter au mieux les espaces entre la défense et le milieu. La contre-attaque est donc plus facile à organiser. Dans un autre cas, les latéraux de Manchester United, Luke Shaw et Ashley Young, participent aux assauts mancuniens. Les parisiens peuvent récupérer le ballon et balancer rapidement sur les côtés. Kylian Mbappé ou encore Angel Di Maria seront les premiers à profiter de ce genre d’opportunité. La contre-attaque est un excellent moyen de briser la tactique de Solskjaer. En possession parisienne, il y a également des failles à exploiter.

B) La possession : une désorganisation mancunienne

Les joueurs du club de la capitale seront forcément amenés à jouer en possession de balle. Dans cette situation, Manchester United est en désorganisation constante dans le cœur du jeu. Le but des parisiens sera d’effectuer un maximum d’appels dans la profondeur et de flirter avec la ligne défensive. Pourquoi ? Tout simplement parce que Matic et Herrera suivent souvent ce genre de déplacement. Si Draxler s’intercale entre Young et Bailly, Herrera le suivra. Sauf que ce n’est pas son rôle. Le marquage effectué par Herrera donnera suite à un boulevard au milieu de terrain. Il y a un manque de communication entre Matic et Herrera. Anticipant un centre, les deux joueurs ont tendance à se coller sur leur propre ligne défensive et donc déserter l’entrejeu. Un joueur parisien peut donc se permettre de tirer à l’entrée de la surface. Un denier point sur cet aspect de désorganisation. Paul Pogba est souvent amené à presser seul, par le manque de soutien de ses deux coéquipiers au milieu de terrain. Le milieu de terrain est la grande faiblesse de Manchester United lorsque ce dernier subit une possession adverse. Les parisiens pourraient également profiter des corners, dû aux erreurs de marquage.

 C) Coups de pied arrêtés : des marquages fébriles

Sur coups de pied arrêtés, la principale faiblesse de Manchester United est le marquage. Le manque de concentration ressurgit ici. Sur corner, les joueurs de Manchester United ont pour consigne d’effectuer un marquage individuel. Seul Paul Pogba et Marcus Rashford sont en défense de zone. De manière générale, les mancuniens n’anticipent pas les mouvements des adversaires. Il est donc possible de prendre l’ascendant rapidement. Thiago Silva et Marquinhos devront être attentif. Ce sont des joueurs capables de faire la différence dans ce domaine. Par une organisation spécifique du block parisiens, les Reds Devil peuvent perdre facilement leur joueur. Pour le PSG, le plus important est d’être mobile dans la surface. Malgré la grande taille de certains (Paul Pogba, Matic…), les déplacement pourront faire la différence. Tout est question de marquage face à Manchester United. S’il y a de nombreuses failles chez les hommes de Solskjaer, les parisiens devront mettre tout en œuvre pour les exploiter au mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut