LDC : Patrice Evra tacle les clubs français

Après la qualification de la Juventus en demi-finale de la Champions League sur la pelouse de l’AS Monaco, l’ancien défenseur de Manchester United et capitaine de l’équipe de France s’est exprimé sur les performances des clubs français dans les compétitions européennes. Et il ne s’est pas montré tendre avec la Ligue 1.

Evra tacle les clubs françaisPatrice Evra n’a pas été brillant hier soir, à l’image de son équipe qui est tout de même parvenue à se qualifier grâce à un match nul (0-0) à Louis II. Le défenseur français l’a dit lui-même :

Nous avons été moches, nous avons joué à l’Italienne. Mais c’est suffisant pour passer au prochain tour, et c’est ce qui est le plus important.

En effet, les bianconeri ont parfaitement su préserver leur avantage acquis au match aller (1-0) et contenir les offensives monégasques. Présents dans les duels et dominateurs une grande partie de la rencontre, les hommes de Leonardo Jardim auraient mérité mieux : inscrire ce petit but suffisant pour arracher des prolongations qui n’auraient pas été volées. Malheureusement, Geoffrey Kondogbia et consorts se sont heurtés à un véritable mur infranchissable parfaitement mené par Bonucci, Barzagli et Chiellini ; même si le défenseur italien n’aurait pas dû terminer la rencontre suite à une main plus que volontaire, et un tacle extrêmement limite sur Joao Moutinho. Si Patrice Evra a souligné l’excellente prestation des joueurs du rocher, il en a profité pour fustiger la mentalité des clubs français, selon-lui condamnés à finir deuxièmes. En déplaise à ses coéquipiers en équipe de France évoluant en Ligue 1 :

Je ne suis pas savant, mais concernant les clubs français Paris est tombé sur un gros morceau  et Monaco, sur une Juve expérimentée. Je pense qu’en France, on aime bien être le pays du deuxième. Il va falloir franchir un palier, il y a une mentalité à avoir. On se doit de respecter l’adversaire, mais il faut mettre plus de folie sur le terrain et être conscient de ses forces. Quelques fois, les équipes françaises doutent un peu. A l’arrivée, elles font de gros matches, mais elles ne passent pas.”

Qu’à cela ne tienne : il n’y aura aucun club français en demis-finale de C1 pour la cinquième année consécutive et la Juve retrouvera le dernier carré pour la première fois depuis 2002. Les turinois devront cependant montrer un tout autre visage pour espérer venir à bout de l’un des 3 ogres européens que sont le Real Madrid, le Bayern Munich et le FC Barcelone. Réponse vendredi midi pour le tirage au sort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut