LDC : Monaco sur la route des grands d'Europe.

 Ce soir, le club de l’AS Monaco se rend au Stade de Suisse pour y affronter les Young Boys Berne à l’occasion du troisième tour préliminaire de la Ligue des Champions. Forts de leur expérience acquise la saison passée, les hommes de Leonardo Jardim partent favoris mais vont devoir passer ce premier obstacle s’ils veulent espérer revivre une épopée européenne.

 Cavaleiro

A deux marches de la Ligue des Champions ! Les championnats n’ont pas recommencé mais la plus prestigieuse des compétitions européennes reprend ses droits ce soir. Pour atteindre les phases de poules, l’AS Monaco va devoir batailler. En effet, le club de la principauté va devoir venir à bout des coéquipiers de Guillaume Hoarau s’il veut disputer les barrages de la coupe aux grandes oreilles et affronter le Bayer Leverkusen, le FC Valence ou encore Manchester United. Le premier rendez-vous à ne pas manquer pour les rouges et blancs, c’est ce soir face aux Young Boys Berne.

 
UN CHANGEMENT DE STRATEGIE QUI A PORTÉ SES FRUITS
ASMonaco-Leverkusen-2105

Monaco n’est plus la même équipe. Passé par la Ligue 2 puis racheté par Dmitri Rybolovlev, le club princier a changé de dimension. Dès sa remontée dans l’élite française, l’ASM s’est lancée dans une campagne à coup de millions. James Rodriguez, Radamel Falcao ou encore Jao Moutinho, elle n’a pas hésité à sortir le chéquier pour atteindre les sommets. Mais le fair-play financier et passé par là et à contraint le club à changer de stratégie. Fini les transferts à plus de 20 millions d’euros, désormais place aux jeunes et au modèle FC Porto. Vendre ses joueurs les plus prometteurs et acheter malin. Voici la nouvelle stratégie mise en place par l’AS Monaco.

Après la vente des cadres et un changement d’entraîneur, les rouges et blancs ont du faire avec les moyens du bord. Mais Leonardo Jardim et ses hommes ont réalisé une très belle saison malgré tout. Après un départ raté en championnat, avec notamment une 19ème place, l’entraîneur portugais a décidé de changé de dispositif tactique et a permis au club du rocher de se hisser en quart de finale de la Ligue des Champions et de décrocher une troisième place en Ligue 1 synonyme de troisième tour préliminaire de la Ligue des Champions.

 
10 RECRUES ET UNE AMBITION DECUPLEE
stephan-el-shaarawy-

Monaco a pris goût à la Ligue des Champions et souhaite par-dessus tout revivre des émotions européennes. Pour y parvenir, cette équipe a été la plus active sur le marché des transferts. Au total, dix recrues dont Cavaleiro, Pasalic, Carillo, Balouhli ou encore El Shaarawy. La dernière en date se nomme Allan Saint Maximin jeune joueur de 18 ans qui évoluait à l’AS Saint Etienne et recruté contre la somme de 5 millions d’euros. En achetant des jeunes joueurs prometteurs, l’ASM espère bien les revendre aux prix forts dans quelques années comme elle a pu le faire avec Geoffrey Kondogbia ou Ferreira Carrasco (44 et 25 millions d’euros).

En soit, cette nouvelle équipe s’inspire du modèle Porto qui depuis des années est connu et reconnu. En 10 ans, le FC Porto a vendu pour plus de 601 millions d’euros, un chiffre qui doit faire saliver les dirigeants monégasques. Avec son beau parcours en Ligue des Champions la saison passée, l’ASM se présente ce soir en Suisse avec le rôle de favori. Un statut pas toujours facile à tenir quand on sait que l’an passé, cette équipe était considérée comme l’un des petits poucets de la compétition. Mais voilà, Monaco ne peut plus se cacher et va devoir s’affirmer sur la scène européenne, s’il veut promouvoir son projet.

 
DES MATCHS DE PRÉPARATIONS ENCOURAGEANTS
Cavaleiro

Malgré trois défaites, lors de leurs trois premiers matchs de préparations, le club du rocher a su relever la tête de l’eau. Après une petite victoire 1 à 0 face aux Queen’s Park Rangers, l’ASM est montée d’un cran et s’est facilement imposée face au PSV (3-1) et face à Mayence (5-1). Des automatismes trouvés, des recrues qui marquent, ces matchs de présaisons ont été très instructifs et ont de quoi ravir les dirigeants. L’homme fort et à suivre du côté des rouges et blancs, ce n’est pas El Sharaawy mais Cavaleiro auteur de trois buts en trois matchs. Puissant, rapide et technique, le numéro 17 monégasque à toutes les qualités requises pour faire oublier Yannick Ferreira Carrasco parti du côté de l’Atlético Madrid. Ce soir, Monaco débute sa saison par un match qui peut déjà conditionner sa saison.

 
Composition de l’AS Monaco : Subasic – Fabinho, Carvalho, Raggi, Kurzawa – Toulalan, Pasalic, Moutinho – Dirar, Martial, Cavaleiro.
 
 
Thomas Pain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut