LDC : L’équipe type de l’édition 2015-2016 de la Ligue des Champions

Comme chaque année, le journal L’Equipe a dévoilé son équipe type de la saison en Ligue des Champions. Le média français a précisé que ce onze a été défini avec la moyenne obtenue lors des matchs disputés par ces joueurs et non avec le ressentie. Une chose est sûre, elle ne plaira pas à tout le monde et les avis vont diverger.

522707490

L’édition 2015-2016 de la Ligue des Champions a été chargée en émotions. Loin d’être la plus spectaculaire, elle a tout de même offert son lot de rebondissements. Entre le onzième sacre européen  du Real Madrid, le parcours impressionnant de l’Atlético Madrid sans oublier la bien triste élimination du Paris Saint-Germain face à Manchester City en quart de finale.

Un mur défensif

La défense alignée en ferait rêver plus d’un. Le portier de la Juventus Turin, Gialuigi Buffon prend place dans les cages. A 38 ans, le capitaine Turinois reste l’une des références à son poste. Il a notamment sauvé la Vieille Dame à de nombreuses reprises. Devant lui, on retrouve un duo composé de Godin, patron de la malheureuse équipe de l’Atlético défait en finale face au Real Madrid, et Thiago Silva. Philipp Lahm et le champion d’Europe Marcelo se partagent les ailes.

Un milieu créatif

Dans l’entrejeu, la jeunesse est mise à l’honneur avec Paul Pogba et Thiago Alcantara. Le premier a su porter la Juventus dans une période où le champion d’Italie n’était pas au mieux. Il a été décisif dans les moments importants avec notamment son but face au Bayern Munich de… Thiago Alcantara. Le joueur Espagnol quant à lui, s’est imposé en Bavière grâce à ses qualités techniques et son sens du jeu. Un acteur majeur de la qualification face à Turin.

Sur les côtés, le quotidien français a positionné Julian Draxler. Si Wolfsburg a atteint pour la première fois de son histoire les quarts de finale, c’est en grande partie grâce à lui. Il a été auteur de trois buts et deux passes décisives. De l’autre côté comment se priver de Cristiano Ronaldo ? Le portugais et ses 16 buts ont envoyé le Real Madrid sur le toit de l’Europe. Son triplé face au club allemand restera l’une des images fortes de cette édition 2015-2016.

Une attaque décisive

Devant, on retrouve le Barcelonais Luis Suarez et l’homme fort de l’Atlético, Antoine Griezmann. Le premier a inscrit huit buts et délivrés trois passes décisives en neuf rencontres. Le second quant à lui a été décisif à six reprises. Le Français a livré des prestations XXL mais son penalty raté en finale risque de le hanter pendant de longues semaines.
Thomas Pain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut