LDC : Barça – PSG : Le Barça prêt pour la "remontada" ?

Conforté par sa prestation quasi-parfaite face au Barça en huitièmes de finale aller de Champions League (4-0), le Paris Saint-Germain a selon les statistiques 100% de chances de se qualifier en quarts de finale ce mercredi soir. Le club de la capitale est tout de même prévenu et devra faire preuve de méfiance car l’équipe de Luis Enrique est remontée et croit dur comme fer à un retournement de situation.

L’humiliation subie au Parc des Princes il y a trois semaines, en huitièmes de finale aller de la C1, semble n’être qu’un mauvais souvenir pour les Blaugranas qui ont visiblement bien digéré cette correction. Quatre matchs, quatre victoires, voilà le bilan du Barça depuis sa défaite à Paris. Après une courte victoire à Leganes (2-1), Messi et ses coéquipiers ont enchaîné avec des succès significatifs. Victorieux sur la pelouse de l’Atlético Madrid d’Antoine Griezmann (1-2), ils ont étrillé au Camp Nou Gijon (6-1) et le Celta Vigo (5-0). Ces deux scores fleuves permettraient à l’équipe de Luis Enrique de se qualifier et réaliser la “remontada” tant attendue du côté de la Catalogne.

(©AFP YOANN VALLS)
(©AFP YOANN VALLS)

Une “MSN” reconnectée pour le plus grand bien du collectif. L’armada barcelonaise semble de nouveau prête à frapper. La “remontada” est-elle possible ? En tout cas, sous la houlette d’un Lionel Messi qui a retrouvé sa forme qu’on lui connait, le collectif se porte beaucoup mieux. La “Pulga” a inscrit six buts en quatre matchs et livré des prestations abouties tout comme Suarez et Neymar qui suivent le rythme avec deux buts inscrits chacun depuis ce fameux 14 février.

Luis Enrique, qui a récemment annoncé qu’il quitterait le club à la fin de la saison, a changé son système et opte désormais pour un 3-4-3 offensif. Tout ce que l’on peut dire c’est que ce choix est clairement bénéfique puisque les quatre derniers matchs du Barça sont de francs succès. Depuis plusieurs semaines, le collectif souffrait d’un manque d’organisation évident, d’espaces trop importants entre les lignes, d’une “MSN” en manque de rythme, d’un milieu de terrain sans impact et d’une défense désorganisée. C’est de l’histoire ancienne. En plus de son trio d’attaque de nouveau efficace, c’est l’ensemble du collectif du Barça qui semble plus cohérent. Ce changement tactique facilite les liens entre les lignes et apporte une nette stabilité au milieu de terrain.  Le trio Alba-Umtiti-Piqué devrait former la défense catalane, Sergi Roberto devrait faire les frais de ce changement de dispositif aux dépends de Rakitic qui accompagnerait Busquets, Iniesta et Messi en électron libre derrière Suarez, avec Neymar et Rafinha sur les ailes.

(©AFP ALBERT LLOP)
(©AFP ALBERT LLOP)

Les raisons de croire en une “remontada”. Le Barça le sait, une rapide ouverture du score est primordiale dans ce genre de situation afin de faire douter les Parisiens le plus tôt possible. Pour les Blaugranas, l’idéal serait de rentrer aux vestiaires avec deux buts d’avance pour avoir un net avantage psychologique sur leurs adversaires du soir. En deuxième période, Umtiti et ses coéquipiers ne devront pas se relâcher et mettre justement un deuxième coup d’accélérateur afin de faire exploser l’équipe française et espérer se rapprocher de leur objectif. Le Paris Saint-Germain devra alors se montrer sérieux, organisé afin de contrer les assauts espagnols et espérer des possibilités en contre-attaque car il y a de fortes chances que la possession du ballon soit espagnole.

Les statistiques sont faites pour être démenties. Jamais une équipe n’a réussi à inverser la tendance et se qualifier après avoir perdu le match aller (4-0) dans l’histoire des coupes européennes. Une motivation supplémentaire pour les Catalans de réaliser cet exploit. S’imposer par quatre buts d’écart et plus le FC Barcelone sait faire. Il l’a d’ailleurs montré en phases de poule en battant successivement à domicile le Celtic Glasgow (7-0), Manchester City (4-0) et le Borussia M’Gladbach (4-0). Depuis la saison 2008-2009 le club espagnol collectionne les cartons dans son Camp Nou. Sur 256 matchs disputés à domicile, le Barça s’est imposé 46 fois sur une victoire avec cinq buts d’écart ou plus ce qui le qualifierait en quart de finale. Cette saison, les Catalans ont réalisé cette performance cinq fois dont la dernière, samedi, face au Celta Vigo (5-0). Matuidi et ses coéquipiers feront tout pour confirmer les statistiques, sortir le grand FC Barcelone et rallier les quarts de finale.

Messi, qui comptabilise 38 réalisations cette saison toutes compétitions confondues aura bien entendu un grand rôle à jouer. Paris s’attend évidemment à un match compliqué. Beaucoup pensent que seule une équipe comme le Barça peut réaliser une telle performance. Dans son Camp Nou, stade de tous les exploits, les joueurs de Luis Enrique pourront compter sur leurs supporters pour les transcender et les pousser à réaliser cette fameuse “remontada”. Réponse ce mercredi soir.

Guillaume Etienne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut