Jackson Follmann, le gardien amputé de Chapecoense à l’entraînement

Gardien de but de Chapecoense l’an dernier, Jackson Follmann a effectué son retour à l’entraînement. Rappelons que le gardien de but avait perdu sa jambe droite lors du crash aérien ayant frappé le club.

L’an dernier, Chapecoense effectuait une grande saison. Le club brésilien s’était qualifié pour la finale de la Copa Sudamericana, équivalent de l’Europa League en Amérique latine. Le Verdão devait y affronter l’Atlético Nacional. La finale du tournoi se dispute en deux rencontres. Le premier match était alors programmé en Colombie le 30 novembre 2016. Le 28 novembre, Jackson Follmann, le reste de l’équipe et du staff prenaient donc leur vol pour la Colombie. Leur avion ne va jamais atterrir, il se crashe et fait 71 morts dont 19 des 22 joueurs de l’équipe.

En août dernier, Jackson Follmann (à gauche) rencontrait le Pape Français et recevait même une bénédiction du Saint Père - ©AFP Ho
En août dernier, Jackson Follmann (à gauche) rencontrait le Pape Français et recevait même une bénédiction du Saint Père – ©AFP Ho

Le gardien de but survit à l’accident, mais il y laisse sa jambe droite. Aujourd’hui, le joueur de 25 ans porte une prothèse et n’a pas abandonné son sport. Après plusieurs mois éloignés des pelouses, Follmann a repris l’entraînement. Un retour que Chapecoense n’a pas manqué de partager sur sa chaîne YouTube. La vidéo montre le Brésilien pratiquer des exercices et des arrêts au sol. Ensuite, il enchaîne avec l’interception de ballon en étant debout. On ne peut que constater la volonté, l’énergie et l’enthousiasme du survivant sur les images.

Jackson Follmann revient et Chapecoense se maintient

Le gardien de but a effectué son entraînement avec l’équipe professionnelle. Toutefois, il n’est encore nullement question de son retour en compétition ni avec le groupe. Pour l’heure, le joueur de 25 ans se donne comme objectif de rapidement retrouver la forme. Jackson Follmann affirme rester le gardien du Verdão, mais il se tourne désormais vers les Jeux paralympiques.

Souvent, une bonne nouvelle ne vient pas seule. Lors la 35e journée de la première division brésilienne, Chapecoense a assuré son maintient. Cela grâce à une victoire face au EC Vitoria (2-1). Juste après le crash aérien, la Fédération du pays voulait immuniser le club de relégation pendant trois ans. Une proposition que le Verdão avait déclinée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut