International : Quand Jan Vertonghen préfère Toyota à Ferrari.

Le défenseur belge est arrivé, accompagné de sa maman, à bord d’une Toyota à l’histoire bien particulière.
Crédits photos : dhnet.be
Crédits photos : dhnet.be

Lors d’un rassemblement national, il est de coutume que les joueurs sélectionnés arrivent au rendez-vous par leurs propres moyens. De fait, voitures de luxes défilent sur le parking, toutes plus séduisantes les unes que les autres. Pourtant, c’est amené par sa maman, au volant d’une Toyota des plus modestes que Jan Vertonghen, défenseur de Tottenham, est arrivé au rassemblement des Diables Rouges.

En réalité, la raison de ce choix de voiture est tout à fait émotionnel. En effet, la maman du joueur a avoué que cette voiture lui était très chère en raison d’une anecdote plutôt bouleversante.

Cette voiture occupe une place particulière dans la famille. Peu de temps après l’avoir acheté, le papa de Jan est décédé. Il s’agit de la dernière voiture dans laquelle il s’est assis. Elle va bientôt avoir 9 ans mais je ne m’en débarrasserais pas même pour le plus beau des bolides. Il y a seulement quelques semaines, elle a été déclarée en sinistre mais je ne pouvais pas le permettre alors j’ai mis tout en oeuvre pour la réparer. Pour Jan aussi, cette voiture a beaucoup de valeurs. Il est toujours très nostalgique lorsqu’il l’a conduit. De plus, Jan ne possède pas de voiture sur le sol belge et il était hors de question qu’il en achète une pour ne jamais rouler avec. C’est pour cela que c’est moi qui l’amène au rassemblement.  (Ria Mattheeuws, maman de Jan Vertonghen)
 

Humilité et simplicité sont de mises dans la famille Vertonghen.
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut