Indice UEFA : La France renaît

Annoncée comme en grand danger, voire même en déclin certain, la France vient d’effectuer une superbe opération lors de cette semaine européenne. 
1772593_w2
 
La semaine ne semble pourtant pas être toute rose pour les clubs français puisque l’on a assisté aux éliminations consécutives de Saint-Etienne et du LOSC en Europa League. Pire, le PSG a perdu au Barça.
Cependant, dans un élan de courage et d’abnégation, l’AS Monaco s’est imposé face au Zenit Saint Petersburg, confirmant ainsi leur qualification et l’élimination de leurs adversaires. L’autre équipe à avoir relever le niveau français au cours de cette campagne européenne est Guinguamp. Bien que l’on ne les attendait pas au tournant, l’EAG a su répondre aux attentes et à se qualifier pour les 1/16 de final de l’Europa League. Deux formations qui permettent à la France de conforter sa cinquième place au classement UEFA et de distancer la Russie ainsi que le Portugal.
De plus, l’incroyable saison 2010/2011 du Portugal en Europe n’est bientôt plus d’actualité. En effet, dans 6 mois, les huits points que le Portugal avait mis à la France ne compteront plus. Les conséquences de toutes ces bonnes nouvelles seraient enfin la confirmation de la cinquième place tant convoitée, celle qui éviterait au troisième club français qualifié pour la Ligue des  Champions de passer un tour éliminatoire supplémentaire.
 

Classement des nations au coefficient UEFA pour la saison 2014/2015 :

1. Espagne  12 785

2. Allemagne 12 714

3. Angleterre 11 714

4. Italie 10 833

5. France 9 416

6. Portugal 7 916

7. Russie 7 666

8. Belgique 7 400

Classement des nations au coefficient UEFA entre 2010 et 2015 :

1. Espagne 92 570

2. Angleterre 78 534

3. Allemagne 76 272

4. Italie 62 343

5. Portugal 60 215

6. France 50 916

7. Russie 48 498

8. Ukraine 41 666

9. Pays-Bas 39 812

10. Belgique  35 000

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut