Guéri de son cancer, Yeray Alvarez s’entraîne à nouveau

Victime d’un cancer de testicules en juin, Yeray Alvarez a mis sa carrière en pause pour se soigner. Le défenseur de l’Athletic Bilbao a vaincu la maladie et reprend désormais l’entraînement.

Décembre 2016, Yeray Alvarez se faisait diagnostiquer pour la première fois. Après plusieurs mois d’absence en raison de son traitement, le jeune Espagnol préparait son retour en compétition durant l’été. De nouveaux examens médicaux indiquaient toutefois que la tumeur était réapparue. Le joueur devait alors subir une intervention chirurgicale et un nouveau traitement de chimiothérapie.

Le défenseur de l’Athletic Bilbao n’était pas seul dans la maladie. En effet, il a bénéficié du soutien du club basque pendant son traitement. En septembre, tous les joueurs de l’équipe s’étaient rasé le crâne pour encourager le joueur malade. Le monde du foot espagnol s’était également mobilisé pour le jeune garçon. Plusieurs clubs avaient posté des messages de soutien sur les réseaux sociaux.

Yeray Alvarez (en blanc) avec des joueurs de l'Athletic Bilbao qui s'étaient rasé le crâne en guise de soutien - ©AFP Handout
Yeray Alvarez (en blanc) avec des joueurs de l’Athletic Bilbao qui s’étaient rasé le crâne en guise de soutien – ©AFP Handout

Pour l’instant, Yeray Alvarez savoure son retour

Bien entendu, Alvarez a difficilement vécu la période où il ne pouvait pas jouer. En conférence de presse mercredi, il avouait souffrir de regarder les matches en tribune. Tout ce qu’il voulait c’était être sur le terrain avec ses partenaires. L’international de 22 ans est proche d’un retour et ne se met pas la pression pour le moment. « Je ne me fixe pas des délais, je veux juste me sentir bien et profiter de l’entraînement avec mes coéquipiers », explique-t-il. Des propos rapportés par le site Football Espana.

« Je n’ai jamais eu peur, mais c’était des moments difficiles, surtout quand je me préparais à jouer l’Euro des moins de 21 ans », poursuit-il. Yeray Alvarez devait effectivement disputer la compétition avec les Espoirs espagnols avant de se retirer en raison de sa maladie. Il n’oublie pas aussi de remercier toutes les personnes l’ayant soutenu durant cette épreuve. « J’ai reçu de nombreux messages dont je suis reconnaissant. Les soutiens m’ont plu, mais il existe beaucoup de cas comme le mien. Nous devons continuer la lutte », conclut-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut