Football Leaks : Le nouveau site qui risque de faire trembler l'Europe du football

Voilà une nouvelle qui ne réjouira pas les clubs de football européens. Lancé il y a trois jours sur la base de documents officiels, le site web Football Leaks entend révéler tous les détails des contrats et transferts réalisés au cours des dernières années. Un véritable séisme pour le foot business, qui a déjà secoué le Portugal et qui pourrait bien toucher les plus grands clubs du monde. ExplicationsFootball leaks

Alors que le scandale de la FIFA éclabousse actuellement le monde du football, d’autres révélations sur l’économie et la gestion des clubs européens pourraient être faites prochainement. En cause, le lancement du site web Football Leaks qui dévoile clairement ses intentions sur sa page d’accueil :

Football Leaks : Ce projet vise à dévoiler la partie cachée du football. Malheureusement, ce sport que nous aimons tant est pourri et il est temps de dire que ça suffit. Les fonds, les commissions, le racket, tous servent à enrichir certains parasites qui attaquent le football et sucent totalement les clubs et les joueurs. Je vais révéler ici dans les prochains mois les matériaux auxquels j’ai eu accès ces dernières années. Beaucoup de controverses et de nombreuses curiosités. Restez à l’écoute.

L’annonce à de quoi faire frémir, qui plus est au moment où la planète football est affectée par un scandale de corruption au sein de ses plus grandes instances (FIFA, UEFA). Si le projet semble risqué et ambitieux, Football Leaks n’a pas tardé à faire ses preuves ; dans les heures suivant le lancement de la page, une première publication a capté l’attention des journalistes portugais. Depuis mardi, n’importe quel utilisateur a accès aux documents confidentiels mais surtout officiels du contrat signé par Jorge Jesus avec le Sporting il y a plusieurs mois. Le tout est soigneusement accompagné de montages financiers révélant le salaire, le numéro de carte d’identité ou encore l’adresse de l’entraîneur lusitanien.

1703388-36066183-2560-1440Le Sporting n’est pas le seul club concerné et une vingtaine de documents officiels ont déjà fait leur apparition sur Football Leaks. Plusieurs d’entre eux s’inscrivent dans un projet de dénonciation d’un nouveau système très avantageux pour les fonds d’investissements. En effet, le football portugais est connu pour sa spécificité monétaire où la plupart des joueurs de Liga sont en partie ou totalement la propriété de fonds d’investissements. C’est la tierce propriété ou third-party ownership, en voie de bannissement par la FIFA. A ce titre, le nom de Doyen Sports (DS) revient avec insistance sur les documents proposés. La société basé à Malte serait bien utile aux dirigeants de l’Olympique de Marseille pour acheter des joueurs en dessous de ses moyens. Si rien n’est encore avéré, un document révèle toutefois que l’OM aurait fait une offre de 15 millions d’euros, en accord avec DS pour s’attacher les services de Leandro Damiao dans les dernières heures du mercato ; information confirmée par le directeur adjoint du club phocéen.

S’il convient toutefois de prendre des pincettes concernant la véracité des documents liés à ce projet, Football Leaks semble en tout cas bien parti pour secouer l’économie européenne du football et les clubs ont de quoi trembler. En effet, le marché des transferts voit circuler chaque année des millions d’euros dont l’origine reste parfois assez floue (transfert de Neymar à Barcelone par exemple). Les clubs portugais feraient bien de se préparer à d’autres révélations, en attendant pourquoi pas la publication de documents liés aux plus grands clubs du monde. On ne connaît pas les limites de cette nouvelle plateforme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut