La FMH de Lisbonne: le laboratoire du football

Elle fait partie de ces écoles prestigieuses qui ont vu sortir de ses bancs des entraîneurs de talent. La Faculté de Motricité Humaine de Lisbonne , plus connue sous le nom de FMH (ex ISEP), est devenue, au fil des années, une référence dans l’enseignement du coaching sportif. Et parmi l’un de ses plus illustres ambassadeurs, José Mourinho. Zoom sur la FMH.

L'entraîneur de Manchester United Jose Mourinho, diplômé de la prestigieuse faculté portugaise.
L’entraîneur de Manchester United Jose Mourinho, diplômé de la prestigieuse faculté portugaise.

En 1940, soit 10 ans après la fondation de l’Université Technique de Lisbonne, l’ISEP vit le jour. Fleuron de l’enseignement portugais, l’institut lisboète a, de par son enseignement révolutionné le monde du coaching sportif.

Une révolution dans le monde du coaching

Chaque métier sa formation. Et dans le monde du football, il y a beaucoup d’appelés pour peu d’élus. Notamment dans l’univers du coaching. Beaucoup passent par des instituts universitaires, comme UFRAPS par exemple, et suivent une formation basique pour en sortir diplômé, sans forcément de garantie professionnelle pour l’avenir. Et pourtant, une université a renouvelé le genre, cassé les codes de l’enseignement sportif. En offrant à ceux qui souhaitaient réaliser leur rêve sans forcément subir la pression due à l’esprit de compétition que véhicule ce genre d’enseignement.

L’ISEP a permis a des générations d’apprendre et de comprendre le football différement, notamment grâce à la philosophie et à la spiritualité.

“Connais-toi toi-même” comme disait Socrate, c’est un peu le message qui a été véhiculé pendant des années par Manuel Sergio, professeur de philosophie à l’Université Technique de Lisbonne.  La technique et le physique ne sont rien sans la personnalité et l’intellect humain.

Âgé de 84 ans aujourd’hui, l’ancien professeur de José Mourinho est sans doute, à l’origine du succès de ce dernier. Et cette notoriété, Sergio le lui rend bien. “C’est grâce à José Mourinho, qui a parlé de moi et de mes idées, que mon nom à commencé à être reconnu à l’étranger. Mourinho, c’est mon Prix Nobel. “

Étudiants célèbres

Si José Mourinho est l’image de cette institution, d’autres entraîneurs ont eu la chance d’y peaufiner leur savoir. Leonardo Jardim par exemple.”Il était curieux de tout ce qui était nouveau. Leonardo a vite montré une grande capacité à comprendre comment développer le potentiel physiologique, psychologique, culturel, social d’un footballeur”, se souvient Helder Lopes, son directeur de mémoire. L’homme qui ne jure que par la “méthodologie écologique”, a toujours été fasciné par l’aspect humain du sport. Ce concept de “périodisation tactique” qui force le joueur à penser son jeu s’inspire de la “pensée complexe” de l’ouvrage Science avec Conscience d’Edgar Morin.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut