Europa League : Et si la blessure de Zlatan profitait à Martial ?

Adulé à son arrivée en 2015 à Manchester United et aujourd’hui décrié, Anthony Martial connaît un début de carrière  bien mouvementé. Impressionnant sous les ordres de Leonardo Jardim ou encore sous ceux de Louis Van Gaal, l’international français a été mis au placard par José Mourinho. Avec la terrible blessure de Zlatan Ibrahimovic, l’ancien monégasque a l’occasion de prouver qu’il mérite mieux que d’être un second couteau.

Anthony Martial a inscrit 8 buts en 36 rencontres cette saison. Paul ELLIS / AFP
Anthony Martial a inscrit 8 buts en 36 rencontres cette saison. Paul ELLIS / AFP

Un transfert handicapant. Alors qu’il rayonnait sous le maillot du club de la principauté, à l’image de ses deux prestations face à Valence en barrages aller et retour de la Ligue des Champions ou encore de ses 8 buts lors des 12 derniers matchs de l’exercice 2014-2015, Anthony Martial est contraint de quitter le Rocher à la suite d’une offre astronomique de la part des dirigeants mancuniens. 80 millions d’euros dont 30 de bonus. De quoi mettre une pression monstre sur un jeune talent qui ne demande que du temps pour s’épanouir. Malgré cette étiquette de joueur surpayé, Martial répond aux attentes et offre des points précieux à Manchester United sans toutefois faire l’unanimité.

Une « Cavani » pour Martial

Avec l’arrivée de Zlatan Ibrahimovic en pointe lors du dernier mercato estival, les chances de voir Martial en pointe sur la feuille de match étaient réduites à néant. A l’image de Cavani, le joueur formé à l’Olympique Lyonnais a dû être contraint de s’exporter sur le côté gauche pour assouvir les attentes de l’ancien parisien. Seul problème,  l’ancien protégé de Leonardo Jardim n’est pas à l’aise sur un côté, son poste de prédilection étant la pointe de l’attaque. De ce fait, Martial affiche alors un visage moins séduisant sur le terrain. Moins tranchant, moins décisif, il perd peu à peu sa place dans le onze et le cœur de Mourinho.

“Les joueurs sont venus dans ma direction et c’est la clé. C’est pourquoi Rashford est toujours là, même s’il ne marquait plus. Rashford a toujours été dans ma direction. Anthony doit me donner certaines choses que j’aime”, avait-il déclaré en conférence de presse.

Une blessure à son avantage ?

Mourinho veut croire en sa jeune pépite. Oli SCARFF / AFP
Mourinho veut croire en sa jeune pépite. Oli SCARFF / AFP

La blessure d’Ibrahimovic pour les prochains mois soulève une question ? Anthony Martial va-t-il désormais occuper la pointe de l’attaque côté mancunien, ou Mourinho va-t-il lui préférer Marcus Rashford, plus régulier depuis plusieurs semaines ? L’attaquant de 21 ans possède toutes les qualités requises pour s’imposer en pointe du côté de MU. Rapide, provocateur et précis devant le but, Martial ne demande qu’un temps de jeu constant et important pour retrouver ses marques et faire de nouveau rêver Old Trafford.

Thomas Pain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut