Europa League : ils ont assuré l’essentiel comme Bordeaux

Les têtes d’affiche du troisième tour préliminaire de l’Europa League n’ont pas rencontré le même succès que Marseille. Bordeaux s’est contenté d’une courte victoire contre Videoton (2-1). Tout comme Everton, Fenerbahçe et le Milan.

Younousse Sankharé (à droite) auteur d'un doublé pour sauver Bordeaux - ©UEFA Europa League
Younousse Sankharé (à droite) auteur d’un doublé pour sauver Bordeaux – ©UEFA Europa League

Malgré un excellent début de match, les Girondins ne parviennent pas à prendre réellement le dessus sur Videoton. Ils ouvrent le score avant la demi-heure de jeu, mais se font rejoindre 5 minutes plus tard. Heureusement, ils arriveront à passer devant avant de rejoindre les vestiaires. Dans la seconde mi-temps, la formation de Jocelyn Gourvennec joue plus bas afin de gérer son avance. Le match se conclut alors sur ce score de 2-1. Un résultat qui complique les affaires de Bordeaux. En effet, une défaite 1-0 en Hongrie éliminerait le club français de cette Europa League. Jouer serait ainsi assez dangereux.

Sur sa pelouse, Everton n’a fait qu’assurer l’essentiel. Wayne Rooney effectuait sa première apparition en compétition officielle depuis son retour. Cependant, l’ancien attaquant de Manchester United n’aura rien fait de particulier sur le terrain. Face à la petite équipe slovaque du MFK Ružomberok, les Toffees doivent leur salut à Baines (1-0). Ils devront encore batailler pour atteindre les barrages.

Le Fenerbahçe a par contre effectué une excellente opération en allant s’imposer en Autriche. La formation turque a disposé du Sturm Graz (2-1). Avec ses 2 buts à l’extérieur, elle devrait connaître un match retour à domicile assez tranquille. Attention quand même à la révolte des Autrichiens. Récemment transféré au Fener, Mathieu Valbuena s’est illustré en signant une passe décisive.

En déplacement jeudi soir, le Milan compte également une précieuse victoire à l’extérieure. Les Rossoneri ont fait le boulot sur la pelouse du club roumain CS U Craiova (1-0). Ils peuvent remercier leur nouvelle recrue Ricardo Rodriguez. Sur un coup franc lointain situé le côté droit, le défenseur suisse vise la zone du point de pénalty. Personne ne vient couper la course du ballon, ce dernier termine dans les filets au second poteau. Milan prend ainsi une option pour les barrages de cette Europa League.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut