Euro 2016 : Quand la SNCF s'associe avec l'Euro en France

Lundi soir la SNCF, sponsor officiel de l’Euro 2016, a organisé dans le prestigieux pavillon Ledoyen, une soirée baptisée Very Good Trip 2. Elle a permis d’expliquer les moyens mis en place lors du prochain championnat d’Europe en France. Au programme, discours, invités de marque, animations et repas trois étoiles.

13115860_10206526905831554_684653001_n
Des rencontres enflammées ont été disputées pendant la soirée

 

Christophe Dugarry invité d’honneur. Dans le huitième arrondissement parisien, la compagnie ferroviaire de la SCNF tenait à mettre en avant son nouveau sponsoring avec l’Euro 2016. Le lieu a donc été choisi avec minutie. Le pavillon Ledoyen est un restaurant trois étoiles tenu par le chef, Yannick Alleno.  Proche du grand Palais et situé sur l’avenue des Champs-Elysées, il impressionne par sa sobriété et son goût du raffinement. Tout comme la salle spécialement aménagée pour l’occasion. Aux couleurs de l’équipe de France, cette dernière renferme tous les éléments pour une soirée réussie. Quatre buffets garnis avec des mets délicats et tous plus délicieux les uns que les autres, occupent les quatre angles de la salle, sans oublier sa table des boissons. On pouvait également trouver un espace réservé pour être maquiller aux couleurs de l’équipe nationale française ou encore un espace photo. Des baby-foot et un mini-jeu sur le thème du ballon rond apportent une touche footballistique à cet évènement.

Un champion du monde 98 mais pas que 

Cette soirée a été marquée par la présence de personnalités comme le champion du monde 98 et parrain de cette dernière, Christophe Dugarry. Corentin Baron, champion lui aussi mais de France de freestyle et Rachel Picard, directrice générale des voyages SNCF. Durant cet évènement, les personnes présentent ont eu la possibilité de gagner différents lots. Des places pour l’Euro 2016, dix ballons officiels ou encore des billets de train. Quoi qu’il en soit cette soirée a été placée sous le signe de la bonne humeur et du partage. Les discussions et les sourires ont été au rendez-vous. Au plus grand bonheur de la SNCF.

 
Thomas Pain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut