Equipe de France : Nabil Fékir doit-il être titulaire à la place de Griezmann ?

Étincelant depuis le début de saison sous le maillot lyonnais, Nabil Fékir signe son retour à Clairefontaine cette semaine. Repositionné à son poste de prédilection, dans l’axe, l’olympien pourrait même prétendre à une place de titulaire en dépit d’un Antoine Griezmann en manque d’inspiration.

L’attaque de l’équipe de France est un véritable casse-tête. Malgré les nombreuses blessures qui déciment le onze des Bleus, Didier Deschamps jouit toujours d’un vivier offensif éblouissant. Au milieu du chantier, l’un des piliers semble néanmoins immuable par la singularité de son poste : Antoine Griezmann. Cependant, force est de constater que l’ancien podium du ballon d’or peine à retrouver son plus haut niveau et qu’un concurrent direct à son poste pourrait le pousser sur le banc. Meilleur buteur français en Europe et artisan majeur du bon début de saison lyonnais, Nabil Fékir prétend, plus que jamais, à une place de titulaire chez les bleus.

Excellent depuis le début de saison, le capitaine lyonnais mérite-t-il une place de titulaire ?
Excellent depuis le début de saison, le capitaine lyonnais mérite-t-il une place de titulaire ?

La hiérarchie bouscule

« Le malheur des uns fait le bonheur des autres » déclare la maxime, et Didier Deschamps semble l’avoir compris. Interrogé en conférence de presse sur le sujet, le sélectionneur tricolore a précisé qu’il n’excluait pas la possibilité de mettre le lyonnais titulaire. « Antoine reste Antoine, avec toutes ses qualités,  déclare notamment le tacticien. Il est peut-être un peu moins décisif. Il n’est pas forcément au meilleur de sa forme mais je n’ai pas d’inquiétude particulière ». Le problème, c’est que dans le dos du milieu madrilène un autre joueur aux dents longues cherche à trouver sa place dans l’équipe-type.

En effet, Nabil Fékir s’illustre avec brio dans un rôle devenu atypique : le numéro 10. Si les Bleus évoluent désormais en 4-2-3-1 c’est actuellement Antoine Griezmann qui endosse le costume de créateur. Pas vraiment à l’aise sur une aile, le colchonero éprouvait une forte tendance à repiquer dans l’axe, le poste qu’il couvre en club. C’est alors en se fiant à la grande forme de son joueur phare que DD a mis en place ce nouveau système.

Dans le dur à l'Atletico, Antoine Griezmann continue de profiter de la confiance de DD. Mais pour combien de temps ?
Dans le dur à l’Atletico, Antoine Griezmann continue de profiter de la confiance de DD. Mais pour combien de temps ?

Qui pour être titulaire ?

Plus que jamais, la hiérarchie semble se bousculer sous le maillot bleu. Nabil Fékir, jusque-là remplaçant de luxe, dans l’ombre d’Antoine Griezmann pourrait bien se hisser dans le onze type de l’équipe de France. Timide sous le maillot madrilène, Grizou n’a inscrit que trois petits buts cette saison en 13 apparitions. Ces performances plus que nuancées témoigne de la méforme du club rouge et blanc qui peine à trouver la faille en championnat (toujours invaincu mais 5 matchs nuls) et troisième de son groupe de C1.

De son côté, le capitaine lyonnais ne cesse de flamber sous le maillot lyonnais. Avec Mariano Diaz et Memphis Dempay, il compose, par ailleurs, le trio le plus prolifique d’Europe. En 11 rencontres, il a inscrit 11 buts et délivré 3 passes décisives. Véritable artisan de la bonne forme des gones il semble insatiable et sa soif pourraît s’étendre jusqu’à la tunique bleue.

Soucieux d’essayer plusieurs schémas tactiques pour les deux prochaines rencontres de l’équipe de France, Didier Deschamps devrait faire débuter au moins une fois Nabil Fékir en tant que 10. Le lyonnais arrivera-t-il à saisir sa chance ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut