Equipe de France : Et si l’avenir s’annonçait radieux ?

Ce n’est plus un secret pour personne, l’équipe de France possède une génération dorée et peut espérer de futures belles années. Après un Euro cruellement perdu en finale contre le Portugal (1-0 a.p) en juin dernier, les Bleus ont démontré qu’ils étaient redevenus une grande nation au niveau mondial. Depuis, de nouveaux talents ont éclos et viennent compléter un collectif qui s’étoffe de rendez-vous en rendez-vous. Focus sur la jeune relève des Bleus.

(©AFP FRANCK FIFE)
(©AFP FRANCK FIFE)

Une jeune défense talentueuse et déjà expérimentée

Pour le poste de gardien de but, les cages semblent promises, dans le futur, au gardien du Paris Saint-Germain, Alphonse Areola. Malgré une première saison délicate avec les champions de France en titre et quelques boulettes, le jeune portier de 24 ans est régulièrement appelé par Didier Deschamps qui lui témoigne toute sa confiance. Il devra enchaîner les prestations de haut niveau pour gagner une place de numéro 1.

La défense, elle, parait se dessiner petit à petit. Le poste de latéral, souvent remis en cause par les supporters où les solutions tendent parfois à manquer, est promis aux deux Monégasques Djibril Sidibé (24 ans) et Benjamin Mendy (22 ans). Leur association sur le rocher fait des merveilles (3 buts et 3 décisives pour Sidibé et 1 but et 10 passes décisives pour Mendy toutes compétitions confondues) et les bons résultats de l’ASM ne sont pas étrangers à leur superbe saison. A eux de tenir la cadence et gérer la pression. Au centre, Laurent Kocsielny est presque inamovible. Le Gunner est intouchable mais pas éternel. A 32 ans, sa carrière est derrière lui. Pour son remplaçant, la tendance va vers Samuel Umtiti (23 ans). Avec Raphaël Varane (23 ans), il forme le futur de la charnière.  Leur expérience, aussi bien dans leur club qu’en sélection, est un élément important aux yeux de Deschamps qui compte évidemment sur eux pour apporter leur savoir, à l’avenir, aux deux jeunes latéraux. Sans oublier les Parisiens Presnel Kimpembe (21 ans) qui effectue une saison remarquée ainsi que Layvin Kurzawa, un peu inconstant mais capable de réaliser de grosses performances.

Les cinq nouveaux appelés en Equipe de France. / AFP (FRANCK FIFE)
Les cinq nouveaux appelés en Equipe de France. / AFP (FRANCK FIFE)

Le milieu, un véritable vivier

Qu’il fait plaisir ce milieu ! La place va finir par manquer et tant mieux d’ailleurs. Et comme “La Dèch” gardera son milieu à trois, le combat sera rude. Entre Adrien Rabiot (21 ans) titulaire au PSG, Paul Pogba (24 ans mais blessé pour ce rassemblement) titulaire à Manchester United, N’golo Kanté (25 ans) titulaire à Chelsea , Thomas Lemar (21 ans) et Tiémoué Bakayoko (22 ans) titulaires à Monaco et Corentin Tolisso (22 ans) titulaire à Lyon, le choix est cornélien. Tout comme Laurent Koscielny, Blaise Matuidi n’est pas intemporel, même si aujourd’hui, il semble tenir encore la corde. Autour de lui, en l’absence de Pogba, Kanté jouera très certainement à ses côtés, au vu de son incroyable saison à Londres où il rayonne dans l’entre-jeu. Pour la troisième place, il y aura certainement un duel entre Rabiot et Bakayoko. Mais l’avenir nous parait brillant, lorsque l’on voit ce réservoir de pépites.

Des joyaux en attaque

Et que dire du secteur offensif. Avec Antoine Griezmann (26 ans), la relève est assurée. Olivier Giroud est toujours là et doit résister face à la forte concurrence. Quant à Karim Benzema, de nouveau sélectionnable, il n’a toujours pas été rappelé par le sélectionneur depuis sa mise en examen suite à l’affaire de la sextape mais reste en embuscade. Cependant, deux joueurs se distinguent cette saison. Kylian Mbappé (18 ans et 19 buts pour 5 passes décisives ) et Ousmane Dembélé ( 19 ans, 7 buts et 15 passes décisives) écrasent tout sur leur passage en championnat comme en Europe. Les deux cracks affolent les compteurs et les défenses. Il y a de fortes chances de les voir fouler la pelouse lors des deux rencontres prévues. Sans oublier Florian Thauvin (24 ans) qui aura également une carte à jouer.

Cette génération a tout pour rentrer dans l’histoire et faire renaître cet engouement un peu trop oublié. Mais si ces talents ont réellement envie d’écrire l’une des plus belles pages du football tricolore dans les années à venir, l’avenir semble très prometteur.

Jonathan Morin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut