Eden Hazard, le réveil du phoenix ?

Eden Hazard est considéré depuis six ans, comme l’un des meilleurs joueurs de sa génération. Après un passage à Lille très remarqué, le Belge a confirmé à Chelsea avant de baisser en régime. Depuis quelques semaines, le capitaine en sélection retrouve des couleurs et le chemin des filets. Sursaut ou sursis ?

La saison de trop ? Eden Hazard possède un talent peu commun dans le monde du football. Excellent dribbleur, intelligent avec et sans ballon, l’ailier de 25 ans a su imposer son style de jeu et faire le bonheur des équipes pour lesquelles il a porté les couleurs. Un potentiel, aujourd’hui remis en question après un exercice 2015-2016 transparent.

Le LOSC, la révélation.

Lille a été la plaque tournante de la carrière d’Eden Hazard. Venu terminer sa formation en 2005, le petit Belge était considéré comme l’un des grands espoirs du club nordiste. Quatre ans après son arrivée, le petit Eden commence à se faire une place de taille dans le onze de Rudi Garcia, fraîchement débarqué dans le Nord. Le coach Français lui offre sa confiance et le laisse étaler son talent sur le terrain. Un paris gagnant en 2010.

Le LOSC remporte la Ligue 1, une première depuis cinquante-sept ans. Le futur international Belge participe grandement à ce succès et s’offre même le trophée du meilleur joueur de la saison. L’année suivante Eden va montrer, au monde entier, toute sa palette et faire du championnat de France, son jardin. Hazard porte, quasiment à lui seul, les Nordistes sur le podium de la L1 avec 20 buts et 22 passes décisives, le tout couronné par un second titre consécutif de meilleur joueur de la saison. Le tout à seulement 21 ans.

Chelsea, la confirmation.

 

Des performances remarquées par les plus grandes écuries européennes et plus particulièrement Outre-Manche. Chelsea, alors champion d’Europe, sort le chéquier et aligne une coquette somme de 40 millions d’euros et un juteux contrat de 5 ans pour s’attacher ses services. Le petit Belge d’Angleterre ne met pas longtemps avant de se faire adopter. Lors de son premier match de Premier League, il est tout simplement élu homme du match. Les supporters intrigués par ce produit nordiste sentent un talent certain chez ce jeune joueur. Rapide, provocateur, décisif, les Blues sont conquis.

Lors de la saison 2014-2015, malgré l’élimination en Ligue des Champions, Chelsea décroche le titre de Premier League. Eden Hazard n’y est pas étranger. En effet, le feu follet réalise une saison exceptionnelle avec un impact dans le jeu impressionnant. Résultat, 14 buts, 12 passes décisives et un titre de meilleur joueur du championnat. Les journalistes et les fans de football sont unanimes, Hazard est la star de demain.

2016, le début des interrogations

L’exercice 2015-2016 marque un tournant dans la carrière du joueur d’1m73. Moins bien physiquement, moins percutant, la méforme du joueur coïncide avec les mauvais résultats des hommes de José Mourinho. Chelsea coule, Hazard aussi. Il tente par tous les moyens de relever la tête de l’eau, en vain. Les Blues terminent à une triste dixième place. L’ancien Lillois, de son côté, n’aura trouvé le chemin des filets qu’à quatre reprises pour autant de passes décisives délivrées.

Une saison bien loin des standings du joueur. Une saison conclue avec un Euro, dans l’ensemble, moyen voir décevant du capitaine des Diables Rouge. Stoppé en quart de finale par une vaillante équipe galloise, Hazard n’a pas su assumer son rôle de leader dans les moments clefs de cette compétition. Le deuxième signal négatif envoyé par le joueur Londonien au monde du football en moins d’un an.

En ce début d’année, l’international Belge a réalisé des premières prestations remarquées et appréciées avec notamment cinq buts et une passe décisive en club et deux réalisations ainsi que trois caviars délivrés lors de ses trois dernières sélections. Certes la saison est longue et dans le football tout va très vite, mais Hazard semble s’épanouir aux côtés d’Antonio Conte.

2017, le temps du changement ?

Hazard entame sa cinquième année sous le maillot des Blues. Le Belge a-t-il fait le tour du club de la capitale anglaise ? Dans son intérêt, ne serait-il pas préférable de se lancer dans une nouvelle expérience ? La Serie A ne semble, cependant, pas convenir à son profil contrairement à la Bundesliga et la Liga où le joueur pourrait s’éclater. Mais dans quel club Eden pourrait-il rebondir ? Le Borussia Dortmund, ou l’Atlético Madrid seraient des points de chutes rêver pour lui. Ils lui proposeraient une physionomie de jeu attrayante, un cadre de vie agréable et des entraîneurs atypiques comme Diego Simeone. Des scénarios improbables certes, mais dans le football, tout peut très vite basculer. Comme la carrière d’Eden Hazard.

Thomas Pain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut