Deschamps et le cas Ménez

De retour en Italie, Jérémy Ménez affiche une forme éblouissante en cette première moitié de saison. De quoi réintégrer les rangs de l’équipe de France ?

menez_lazioJérémy Ménez, le nouvel homme fort du Milan AC

Après avoir laissé un bon souvenir lors de son passage à l’AS Roma, Jérémy Ménez semble repartir sur le même présage du côté de l’AC Milan. En effet, en 13 matches joués, l’ancien Parisien, a déjà marqué 8 buts.

Des statistiques qui ne passent pas inaperçues de l’autre côté des Alpes mais également chez Didier Deschamps. Le sélectionneur de l’équipe de France a déclaré au journal italien, “la Gazzetta dello Sport”, qu’il gardait toujours un œil sur les performances du Milanais.

Pour l’entraîneur des “Bleus”, le positionnement de l’international français à la pointe de l’attaque milanaise, est la cause principale de celles-ci.

C’est plus un attaquant axial, c’est d’ailleurs là qu’il a débuté à Sochaux. Ce rôle lui convient mieux, parce que sur les côtés, il faut effectuer un travail défensif, qui n’est pas son fort.

Face à cet épanouissement retrouvé, Deschamps est revenu sur la possibilité de revoir le “Rossoneri” sous le maillot des “Bleus”.

Il n’est pas venu au Mondial, car il jouait peu et était souvent blessé, mais il fait partie des 50 joueurs que je suis. J’aime les joueurs à forte personnalité, mais il doit comprendre qu’en sélection, le collectif vient avant les individualités, je ne sais pas s’il changera de ce point de vue.

Jérémy Ménez se retrouve donc dans un cas similaire à celui de Samir Nasri. Où seul le talent ne suffit pas pour le sélectionneur français!

Le Milanais arrivera-t-il à faire profil bas ? Telle est la question !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut