La descente aux enfers d'un champion du monde

Champion du monde en 1990 avec la Mannschaft, il se retrouve désormais nettoyeur de toilettes. 
Andreas_Brehme2
 

Nous sommes le 8 juillet 1990 au stade Olimpico de Rome. C’est la finale de la Coupe du Monde. L’Allemagne de Jürgen Klinsmann y rencontre l’Argentine de Diego Maradona et le score est porté à 0-0 alors qu’on rentre dans les dix dernières minutes de jeu. Le match semble se diriger tout droit vers les prolongations quand un joueur allemand s’écroule dans la surface. L’arbitre n’hésite pas, penalty! C’est Andreas Brehme, défenseur de l’Inter Milan, qui prend la responsabilité de botter le tir au but. Il le marque et permet à sa nation de remporter sa troisième Coupe du Monde !


24 ans après, le joueur croule sous les dettes. Il doit, selon la radio Deutsche Welle plus de 200 000 euros! C’est alors que pour l’aider, son ancien coéquipier, Oliver Straube, lui propose de travailler dans son entreprise de nettoyage sanitaire. Une descente aux enfer cruelle pour le champion du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut