Defoe, larmes aux yeux en conférence de presse

Nouvel attaquant de Bournemouth, Jermain Defoe a été présenté jeudi en conférence de presse. Interrogé sur la situation de Bradley Lowery, un enfant victime d’un cancer, l’international anglais est ému jusqu’aux larmes.

Bradley Lowery dans le bras de Jermain Defoe (Sunderland) - ©AFP Scott Heppell
Bradley Lowery dans le bras de Jermain Defoe (Sunderland) – ©AFP Scott Heppell

Lowery n’a que 6 ans, souffre de neuroblastome et ses jours sont comptés. La saison dernière, le petit devenait la mascotte de Sunderland, lui qui se trouve également être un grand fan de Jermain Defoe. En quelques mois, les deux se sont beaucoup rapprochés, pour ensuite devenir meilleurs amis. Tout au long de la saison, on voyait souvent le joueur de 34 ans prendre le petit Bradley dans ses bras avant les matches. L’enfant était même devenu la mascotte des Black Cats et de l’équipe d’Angleterre.

Defoe : « Il sera toujours dans mon cœur »

L’international anglais portera le maillot de Bournemouth la saison prochaine. Une séquence assez émouvante s’est déroulée jeudi lors de sa présentation officielle en conférence de presse. La nouvelle recrue des Cherries a les larmes aux yeux lorsqu’un journaliste lui évoque le cas du Bradley Lowery. En phase terminale, l’enfant vit sans doute ses derniers instants. Une situation qui touche beaucoup Jermain Defoe.

Après avoir repris ses esprits, l’ancien buteur de Tottenham confesse son admiration pour le courage du petit Bradley. Ce dernier restera toujours dans son cœur. « Il sera toujours dans mon cœur pour le reste de ma vie. Il n’y a pas de jour où en me réveillant je ne pense pas à lui », confie l’attaquant devant les journalistes.

Cette situation rappelle au joueur le décès de son père en 2012. Jermain Defoe craint ainsi recevoir une mauvaise nouvelle chaque matin au réveil.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut