Community Shield : Les Gunners l'emportent avec un nouveau système de tirs au but

Arsenal a vaincu son voisin londonien au bout du suspens ce dimanche 6 août. Se tenant en échec 1 but partout dans le temps réglementaire, il aura fallu une séance de tirs au but inédite pour voir les Gunners l’emporter.

Dans une rencontre partagée, les faits de jeu auront pesé lourd. Si les Blues ont pris l’avantage en tout début de seconde période par l’intermédiaire de Victor Moses (46′), Arsenal a égalisé lors de son temps fort dans le dernier quart d’heure. Quelques minutes après l’expulsion de Pedro, auteur d’un vilain tacle, Kolasinac, nouveau visage dans l’effectif d’Arsène Wenger a trouvé le chemin des filets. La Community Shield évinçant les périodes de prolongations, les deux équipes se sont départagées aux tirs au but.

Un concept inédit

Au-delà du quinzième sacre d’Arsenal dans la compétition grâce au penalty décisif d’Olivier Giroud, une autre page de l’histoire s’est peut-être tournée à l’occasion de la séance finale. Estimant que l’équipe tirant en première bénéficie d’un avantage, la Community Shield a mis en place le système “ABBA”, déjà testé dans certaines ligues inférieures depuis peu. En outre, les penaltys ne s’alternent plus d’une équipe à une autre, puisque les équipes tirent, chacune à leur tour, en première position. Voici un petit tableau explicatif :

A : Chelsea : Cahill

B : Arsenal : Walcott

B : Arsenal : Monreal

A : Chelsea : Courtois

Approuvé par la FIFA, ce nouveau système pourrait occuper une place grandissante dans le paysage du football européen. Qu’en pensez-vous ?

0 commentaire pour “Community Shield : Les Gunners l'emportent avec un nouveau système de tirs au but

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut