CDF : OM – Monaco : Vers une nouvelle fessée pour les Marseillais ?

L’Olympique de Marseille reçoit ce mercredi soir l’ogre monégasque à l’Orange Vélodrome pour tenter de décrocher un billet pour les quarts de finale de la Coupe de France. 

Radamel Falcao of Monaco during the Ligue 1 match between Olympique de Marseille and AS Monaco at Stade Velodrome on January 15, 2017 in Marseille, France. (Photo by Alexandre Dimou/Icon Sport)
Radamel Falcao of Monaco during the Ligue 1 match between Olympique de Marseille and AS Monaco at Stade Velodrome on January 15, 2017 in Marseille, France. (Photo by Alexandre Dimou/Icon Sport)

Après la gifle reçue par le club olympien dimanche soir face au Paris Saint-Germain (1-5), il est difficile d’envisager un autre résultat qu’une défaite face à la meilleure attaque d’Europe ce mercredi soir. Et pourtant..l’histoire est tout autre en Coupe de France. L’OM présente un bilan favorable dans cette compétition face au club de la Principauté. En neuf confrontations, l’OM s’est qualifié à six reprises. La dernière opposition remonte au 3 février 2008 avec une victoire marseillaise 3-1 en seizièmes de finale.

Les rouges et blancs se sont qualifiés à trois reprises lors de ces confrontations directes. Pour se pencher sur le match le plus significatif de l’histoire de la compétition entre ces deux formations il faut revenir à la saison 1988-89. En effet, au terme d’une finale folle, Marseille avait battu Monaco grâce notamment au triplé de Jean-Pierre Papin (4-3). Ce dernier s’exprime d’ailleurs dans les colonnes du Dauphiné à propos de ce huitième de finale très attendu.

“Rien n’est impossible, mais ce sera vraiment ardu contre Monaco. Après, c’est simple : le talent, soit tu l’as, soit tu ne l’as pas. Si tu l’as, ça va, mais si tu ne l’as pas, il faut être à 180 % et tout donner. Surtout qu’en face, Monaco a plus de talent. Pour espérer, il faudrait marquer en premier. Après, ce n’est plus le même match. Et il faudra compter sur l’appui des supporters. Pour moi, il est nécessaire d’avoir envie de porter ce maillot, nécessaire d’avoir envie de laver l’affront subi devant Paris”, a précisé l’ancien numéro 9 de l’OM.

Team Monaco celebrate his goal during the Ligue 1 match between Olympique de Marseille and AS Monaco at Stade Velodrome on January 15, 2017 in Marseille, France. (Photo by Alexandre Dimou/Icon Sport)
Team Monaco celebrate his goal during the Ligue 1 match between Olympique de Marseille and AS Monaco at Stade Velodrome on January 15, 2017 in Marseille, France. (Photo by Alexandre Dimou/Icon Sport)

Aujourd’hui l’écart entre ces deux équipes est très significatif. Monaco confirme son renouveau depuis plusieurs années et livre une saison quasi parfaite grâce notamment à son armada offensive et son jeu léché qui fait trembler l’Europe. Après avoir infligé deux corrections aux Olympiens en championnat en novembre (4-0) et janvier (4-1), la confiance est pleine chez les Asémistes pour ce choc de Coupe de France à l’image de leur entraîneur Léonardo Jardim.

Quand tu entraînes Monaco, tu ne peux pas abandonner une compétition. On veut continuer à jouer à fond sur les quatre tableaux, a insisté le coach monégasque. Donc tu essayes toujours de faire un bon match avec une gestion d’effectif. Je vais faire souffler des joueurs, mais ce n’est pas comme à la Playstation où la jauge est verte ou rouge. Certains jouent bien avec la fatigue ! »

De son côté, le coach marseillais essaie d’être ambitieux tout en restant réaliste. “Je pense qu’on va se qualifier, je sais pas comment même si j’avoue avoir une petite idée de comment les battre. C’est un des favoris de la Coupe de France, il faudra faire un exploit pour se qualifier”.  Une réaction est fortement attendue du côté des supporters marseillais qui ne supporteraient pas de recevoir une énième fessée cette saison. Sans réaction d’orgueil de la part de l’effectif de Rudi Garcia, cela pourrait guider le club phocéen vers une première crise de l’ère Mc Court.

Guillaume Etienne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut