PL : Sergio Aguëro, le roi d’Angleterre !

Cette année, comme depuis son arrivée à Manchester City en 2011, Sergio Leonel Aguëro Del Castillon dit « Kun Aguëro » sera attendu comme le patron au sein de l’effectif mancunien. Adulé par les supporters et respecté dans le vestiaire, l’attaquant argentin forge le respect. Il va tenter, une nouvelle fois, de porter Manchester vers les sommets.

 Sergio Aguero

Il existe des joueurs qui font rêver les amoureux du ballon rond. Des joueurs capables, sur une action, sur un éclair de génie, de soulever une foule, une ville, un pays tout entier. Des footballeurs capables de faire pleurer, hurler de joie des millions de fans. Sergio Aguëro en fait partie. Qui n’a pas eu des frissons en voyant son but à la dernière minute du temps additionnel face aux Queen’s Park Rangers un certain 13 mai 2012 ? Ou encore son triplé face au Bayern Munich l’an passé ? Aguëro est, depuis son plus jeune âge, promis à un avenir radieux et il prouve depuis des années qu’il est l’un des meilleurs joueurs du monde.

UNE JEUNESSE RICHE EN EMOTION

FBL-ENG-FACUP-MAN CITY-WATFORD

Sergio n’est pas comme les autres footballeurs. A seulement 15 ans et 35 jours, il devient le plus jeune joueur de l’histoire du championnat argentin à débuter un match officiel. Il dépasse alors, la légende argentine, Diego Maradona (son beau-père). Très vite, il devient incontournable. En club mais aussi avec les espoirs. En 2005, aux côtés de Lionel Messi il remporte la Coupe du Monde des -20 ans. Son avenir est alors tout tracé. Après cette compétition internationale couronnée de succès, il rejoint en 2006 et à 18 ans, l’Atlético Madrid contre un joli chèque d’environ 23 millions d’euros. Une somme énorme à l’époque. Mais le club espagnol savait ce qu’il faisait en recrutant cet attaquant prometteur. Après avoir pris ses marques, Sergio Aguëro a étalé tout son talent !

En 5 saisons, il inscrira 101 buts en un peu plus de 200 matchs. Grâce à ses très bonnes performances, il rentrera dans le top 10 des meilleurs buteurs du club (1ère place Luis Aragones). Outre les buts, il remporte avec les Colchoneros, l’Europa League et la SuperCoupe d’Europe en étant l’un des grands artisans de ces sacres. Adulé par les supporters, il connaîtra cependant une fin d’exercice difficile avec l’Atléti au point de demander son transfert. Des banderoles demandant sa mort apparaissait régulièrement dans le stade. Un comportement inacceptable qui repousserait n’importe quel joueur.

MANCHESTER CITY ET LA CONSECRATION

Aguero Meilleur buteur PL2

En 2011, Kun Aguëro fait le grand saut. Pour 45 millions d’Euros, il rejoint Manchester City avec pour but de devenir indispensable à l’équipe et s’imposer comme l’un des meilleurs attaquants au monde. Une fois sur place, il prend peu à peu une ampleur mondiale en offrant le premier titre de City sous l’ère Qatari et aussi et surtout en devenant l’attaquant au meilleur ratio de l’histoire de la Premier League avec un but toutes les 115 minutes. Aguëro est une machine à marquer des buts. Sa soif de trouver le chemin des filets est inébranlable. Il réalise des courses, des appels, des dribbles monstrueux qui ont laissé des centaines de défenseurs sur le carreau. Devant le but, c’est un tueur. Il possède un sang-froid rare, qu’on ne retrouve que chez certains joueurs comme Luis Suarez. Mais l’argentin est bien différent de l’uruguayen. Dans sa façon d’être, de se comporter sur le terrain.

UN LEADER, UN BUTEUR, UN ENCHANTEUR

Sergio Aguero

Lors de la saison 2013/2014, la lutte a fait rage entre les deux meilleurs attaquants du monde. Bien que Luis Suarez ait terminé sur la première place après une saison exceptionnelle, Aguëro a quant à lui permit à City d’exister en Premier League. Auteur de 25 buts en 24 matchs, il a réalisé la meilleure saison de sa carrière (statistiquement parlant) sans pour autant disputer toutes les rencontres.

Aguëro est un grand joueur et un grand attaquant car il sait répondre dans les moments importants, dans les matchs cruciaux qui coutent cher si on se rate. L’an passé, il a planté des pions à toutes les grosses écuries qui se sont opposées à lui (excepté Chelsea). Du Barça à United, en passant par Moscou mais aussi à Arsenal, Liverpool ou encore son triplé mémorable face au Bayern en phase de poule qui a permis aux Citizens d’espérer une qualification en huitième de finale de la Ligue des Champions.

Mais lors de la dernière saison sa victime préférée fut Tottenham. A lui seul, il a réussi à trouver le chemin des filets à 5 reprises (quadruplé à City, le but de la victoire à White Hart Lane). Déjà buteur face à Chelsea lors de la deuxième journée de Premier League, l’argentin lance parfaitement sa saison portant  son total de but avec City à 108 unités. “El Kun” est un joueur hors du commun, un leader que toutes les équipes rêveraient d’avoir. Il est bel et bien un magicien qui risque de continuer à nous faire rêver encore quelques années. Pour notre plus grand bonheur.

Thomas Pain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut