Bordeaux, grand cru de l'année ?

Après plusieurs saisons sous le signe de la morosité, les Girondins de Bordeaux semblent retrouver dynamisme et enthousiasme en ce début de saison. Et par la même occasion, ils se retrouvent tout en haut du classement. Le déplacement de ce soir face à Saint-Etienne, nous donne l’occasion d’analyser le renouveau bordelais.

Francis Gillot a cédé sa place de coach à Willy Sagnol cet été, et ce changement d’entraîneur n’est surement pas étranger à la nouvelle réussite et ambiance qui règne dans le groupe bordelais.

 «On revit carrément. Sagnol-Blanc, c’est la même génération. Dès le premier jour, le coach nous a rappelé la chance qu’on avait de faire ce beau métier, il nous a également mis en confiance en insistant sur nos qualités. C’est important car certains joueurs qui avaient baissé les bras se révèlent, comme Rolan » Lamine Sané

Evidemment, il faut relativiser cet état d’euphorie. Bordeaux n’a joué que 6 matchs en Ligue 1, et même si le jeu entrevu, promet de belles choses, tout est loin d’être parfait.  Les hommes forts de ce début de saison devront confirmer tout au long de la saison. On pense notamment à Rolan, décisif depuis le début de la saison. Le jeu prôné par Willy Sagnol, un jeu simple composé de passes courtes et au sol sans oublier de rechercher l’efficacité et le geste juste, est parfaitement interprété par des joueurs à la technique sure : Sertic, Plasil, Khazri, Maurice-Belay et Rolan.

sagnol plasil

Mais plus que le jeu ou les résultats, c’est l’ambiance qui règne autour du club qui apporte un sentiment de sérénité.

«Ce qui a changé ? Les sourires dans le vestiaire !Franchement, c’est la première chose qui me vient à l’esprit tellement c’est flagrant.» Cédric Carrasso

Les supporters, justement déçus par le club ces dernières années, semblent retrouvés confiance et engouement envers leur club de cœur.

«Quand on traîne dans les rues, il y a toujours quelqu’un pour nous lâcher un petit mot agréable. C’est important car on a besoin de nos supporters, c’est notre 12e homme. Pour l’instant, c’est beau !» Lamine Sané

bdx

Un jeu alléchant, des joueurs relancés, un entraîneur prometteur, une sérénité retrouvé, Bordeaux a de nombreux éléments pour réussir cette saison et se mêler à la lutte des places européennes.

Bordeaux se qualifiera t-il pour une Coupe d’Europe l’année prochaine ?

 
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut