Borac Cacak : un sit-in pour protester contre un pénalty litigieux !

Le match opposant le Spartak Subotica au Borac Cacak dimanche dernier a tourné à la farce. En effet, les joueurs du Borac avaient fait un sit-in pour protester contre un pénalty litigieux sifflé contre eux.

La première division serbe comporte deux parties : la première pour la saison régulière et la deuxième pour les play-offs. Pour rappel, 16 équipes y participent. Les 8 premières se qualifient pour la course au titre durant des play-offs. Les six équipes suivantes disputent toutefois les barrages pour la relégation. Les deux dernières sont immédiatement reléguées eu deuxième division. Le Borac Cacak est la lanterne rouge du championnat. Dimanche, la formation de Cacak se devait alors de gagner pour remonter dans le classement.

Au retour des vestiaires, les joueurs du Borac Cacak ont effectué un sit-in pour protester contre les mauvaises décisions de l’arbitre en fin de première période - ©FK Borac Cacak
Au retour des vestiaires, les joueurs du Borac Cacak ont effectué un sit-in pour protester contre les mauvaises décisions de l’arbitre en fin de première période – ©FK Borac Cacak

Le Borac Cacak plombé par un pénalty et deux expulsions

Pour la 17e journée de la SuperLiga, le Borac se déplaçait ainsi sur la pelouse du Spartak Subotica. Consciente des enjeux, la formation rentre bien dans son match. Elle va même parvenir à ouvrir le score avant la demi-heure de jeu. Mais en fin de première période, l’arbitre siffle un pénalty assez généreux en faveur du Spartak. Une décision que les Zèbres vont vivement contester, trop même puisque cela conduira à l’expulsion de deux des leurs. La deuxième période tourne alors à la farce.

En effet, les joueurs du Borac Cacak refusent de reprendre le jeu dans un premier temps. Après quelques minutes de sit-in, ils acceptent finalement de joueur. L’occasion pour leur gardien de but de s’illustrer. À chaque fois que celui-ci reçoit le ballon, il ne fait que le dégager en dehors du stade. Le petit numéro du capitaine des Zèbres va durer un bon moment.

Malgré les actes d’antijeu du Borac, le Spartak parvient à marquer deux nouveaux buts pour s’imposer (3-1). Les Golubovi confortent donc leur troisième place, tandis que la formation du Cacak reste dernière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut