Ligue 1 : Un avenir doré pour Kylian Mbappé

Après un Euro U19 flamboyant et remporté avec l’Equipe de France, Kylian Mbappé confirme peu à peu les espoirs placés en lui par la direction de l’AS Monaco. Un temps appelé avec parcimonie par Leonardo Jardim, l’attaquant Français fait désormais parti du groupe monégasque. Le tout, à seulement dix-sept ans.

Décisif toutes les 35 minutes ! Kylian Mbappe Lottin est sans aucun doute la pépite du centre de formation de l’AS Monaco. A dix-sept ans, il compte déjà quatorze matchs en Ligue 1, deux en Ligue des Champions et un en Europa League. Preuve du bagage engrangé par le natif de Bondy depuis deux ans.

Tottenham – Monaco, la découverte

C’est le 2 décembre 2015, lors de la rencontre face à Caen (1-1) qu’apparaît pour la première fois le visage enfantin du jeune Mbappé sur les pelouses de Ligue 1. Entré pour les deux dernières minutes de jeu, le pur produit monégasque n’a forcément pas pu montrer ses qualités balle au pied. Resté sur le banc lors de la victoire de l’ASM face à Bastia (2-1) la journée suivante, c’est lors de la déroute des Rouge et Blanc sur la pelouse de White Hart Line (4-1) que son potentiel sera mis en avant. Rapide, agile et technique, il parvient à faire tourner les têtes des défenseurs Spurs adverses avec en prime une passe décisive pour El Shaarawy seulement cinq minutes après son entrée en jeu. La première de sa carrière. De quoi conforter Leonardo Jardim dans son choix de l’avoir convoqué avec les A.

Friand de jeunes talents, le technicien Portugais décèle chez ce feu-follet un potentiel impressionnant et réitère sa confiance envers la jeune pousse monégasque. A quatorze reprises lors de l’exercice 2015-2016, rien que ça. Il deviendra même le plus jeune buteur de l’histoire du club grâce à sa réalisation face à Troyes (3-1), le 20 février dernier, et effacera le record d’un certain Thierry Henry. Sans oublier son doublé victorieux en finale de la coupe Gambardella avec les Asémistes. Une belle expérience acquise au plus haut niveau qui permet à Mbappé d’être en avance sur son temps et d’arriver à l’Euro U19 en Allemagne avec le plein de confiance.

Un Euro cinq étoiles

Le 11 juillet 2016, au lendemain de la défaite de l’Equipe de France en finale de l’Euro face au Portugal (0-1), les jeunes Bleus font leur entrée dans la compétition. Malgré le faux-pas face à l’Angleterre (1-2) lors du premier match, la bande à Mbappé va réaliser un sans-faute avec quatre victoires consécutives et soulever, le 24 juillet, le trophée devant l’Italie (4-0). Le troisième de l’histoire des U19.

Au-delà de la victoire finale, c’est l’impression et la maturité laissées par des joueurs comme Lucas Tousart, Issa Diop, Jean-Kévin Augustin ou encore Kylian Mbappé qui impressionnent les observateurs. Les deux attaquants Français inscriront, à eux deux, douze des quinze buts de la sélection tricolore dont cinq pour l’allier Monégasque. Ce dernier a notamment trouvé le chemin des filets face à la Croatie, les Pays-Bas (x2) et envoie la France en finale grâce à son doublé face au Portugal (3-1). Une compétition réussie et un parfait tremplin pour l’exercice 2016-2017.

La saison de la confirmation

Cette compétition internationale a malheureusement retardé sa préparation avec son club formateur. Il a donc dû manquer les rencontres face à Fenerbahce pour rejoindre les barrages de la Ligue des Champions ou encore celles face à Villarreal. Une blessure à la tête a, par la suite, éloigné le buteur des terrains jusqu’au 17 septembre dernier. Moment choisit par Jardim pour faire revenir le champion d’Europe. Convoqué dans le groupe pendant cinq rencontres consécutives, il ne dispute pourtant que huit petites minutes et commence à s’impatienter à l’image de sa famille.

« Même s’il a accompli un super Euro, on ne s’attendait pas à ce qu’il devienne titulaire, on n’est pas bêtes ! Mais on n’imaginait pas qu’il soit le sixième attaquant. Si c’était pour ça, autant aller de suite dans un gros, gros club », affirme le père du joueur dans les colonnes de L’Equipe le 13 octobre dernier.

Un remarque qui aura eu le mérite de faire bouger les choses puisque huit jours plus tard, le jeune Mbappé est titularisé sur la pelouse du stade Louis II pour y affronter Montpellier. La suite, on la connaît. L’attaquant de dix-sept ans réalise une prestation XXL avec un but et deux passes décisives. De quoi donner des idées à son coach pour les futures échéances et notamment celle de mercredi face au CSKA Moscou. Au total et en 139 minutes, Mbappé a trouvé le chemin des filets à une reprise pour trois offrandes délivrées. Soit un geste décisif toutes les 35 minutes. En somme, Mbappé pourrait faire le bonheur de l’AS Monaco dans les prochaines années. A condition de garder les pieds sur terres et de ne pas se précipiter dans ses futurs choix de carrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut