AS Monaco : Tielemans, dans un trou de souris

Recrue la plus coûteuse du mercato estival monégasque, Youri Tielemans se fait peu à peu une place dans le dispositif de Leonardo Jardim. Acheté pour 25 millions d’euros, le milieu belge ne fait pas beaucoup de bruit mais monte progressivement en puissance. Ses prestations plus que convaincantes lors des matchs de préparation de l’AS Monaco semblent confirmer les attentes placées en lui par les dirigeants monégasques. Retour sur un joueur discret mais déjà indispensable.

Youri Tielemans est à 3 sélections avec la Belgique. BELGA PHOTO BRUNO FAHY
Youri Tielemans est à 3 sélections avec la Belgique. BELGA PHOTO BRUNO FAHY

5 matchs, 3 titularisations. Alors que Tiémoué Bakayoko était encore un prince de l’ASM, le nouveau champion de France officialise l’arrivée de Youri Tielemans. Jeune, talentueux, capitaine d’Anderlecht à seulement 20 ans, l’international belge apparaît comme un sérieux renfort au milieu de terrain et/ou un remplaçant idéal pour le milieu tricolore. Les récentes sorties du joueur et le départ de « Baka » pour les Blues de Chelsea, contre la modique somme de 45 millions d’euros, nous confirment ces deux options. Malgré l’arrivée de Meïté, Tielemans semble disposer d’une longueur d’avance pour devenir le nouveau partenaire de Fabinho dans l’entrejeu monégasque.

Des débuts prometteurs.

Leonardo Jardim n’a pas attendu longtemps avant de faire confiance à son nouveau joueur. Titularisé à 3 reprises sur les 5 matchs de pré-saison de l’ASM, Tielemans a pu étaler toutes ses qualités. Puissant, il a su faire la loi au milieu de terrain. Calme, il dégage une sérénité balle au pied impressionnante. On a le sentiment que rien ne l’effraie. Qu’il se créé une bulle où rien ne peut le toucher. Précis, son sens du but et ses passes millimétrées font de lui un contre-attaquant redoutable. Habitué à voir Thomas Lemar tiré les coups de pieds arrêtés, les supporters monégasques ont pu observer le belge prendre ses responsabilités et délivrer des ballons dangereux dans la surface adverse. L’an passé avec Lemar, Monaco était redoutable sur les phases arrêtées. Avec les deux, les prochains adversaires auront fort à faire.

“Je dois faire mon trou dans l’équipe, faire le premier pas, c’est très difficile, mais le style ressemble à celui de l’an dernier, en 4-4-2. La différence avec Anderlecht, je la ressens dans le rythme, l’intensité. Techniquement, il y a beaucoup moins de déchet. Monaco, c’est un top club”, propos recueillis par l’Equipe.

Youri Tielemans a disputé 266 minutes sous le maillot monégasque depuis le début de la préparation. / AFP PHOTO / Fabrice COFFRINI
Youri Tielemans a disputé 266 minutes sous le maillot monégasque depuis le début de la préparation. / AFP PHOTO / Fabrice COFFRINI

 

Jeune et ambitieux

A seulement 20 ans, le natif de Leeuw-Saint-Pierre est conscient que la Ligue 1 et l’AS Monaco sont un cran supérieur à son ancien cocon belge. En rejoignant le champion de France et le demi-finaliste de la dernière Ligue des Champions, les exigences et les attentes sont revues à la hausse. Une situation qui est loin d’effrayer le numéro 17 monégasque auteur de 18 buts et 15 passes décisives lors du dernier exercice.

“Personnellement, ça va de mieux en mieux. On m’a très bien intégré, c’est à moi de trouver ma place dans cette équipe et de m’adapter au style de jeu. J’essaie de montrer mes qualités sur le terrain, je suis plutôt satisfait pour le moment. On travaille beaucoup à l’entraînement pour trouver des automatismes et pour l’instant cela fonctionne assez bien.” Site officiel de l’AS Monaco

On se demandait quel joueur pourrait remplacer l’impact physique de Bakayoko au milieu de terrain ? Ses cinq oppositions nous auront d’ores et déjà donné des éléments de réponse. Youri Tielemans est la tendance du moment mais pourrait également devenir celle de la saison.


Thomas Pain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut