Aritz Aduriz : il se bonifie avec le temps !

À l’occasion de la cinquième journée de la Ligue Europa, l’Athletic Bilbao (troisième avec cinq points) reçoit le Hertha Berlin (quatrième avec quatre points). Ces deux formations, que l’on pensait favorites pour se qualifier, sont en ballottage défavorable. Avec seulement une victoire au compteur, les Basques vont devoir s’imposer ce soir devant leur public pour continuer à espérer une qualification lors de la dernière journée. Grand artisan de l’Athletic Bilbao ces dernières années en attaque : l’expérimenté Aritz Aduriz, qui continue à enchaîner les buts. Du haut de ses 36 ans, le Basque d’origine est un exemple de longévité. Retour sur son parcours.

Athletic Bilbao's forward Aritz Aduriz celebrates after scoring his team's fourth goal during the Europa League Group F football match Athletic Club de Bilbao vs KRC Genk at the San Mames stadium in Bilbao on November 3, 2016. / AFP PHOTO / ANDER GILLENEA
Aduriz va-t-il marquer ce soir ? / AFP PHOTO / ANDER GILLENEA

Celui qui vient de prolonger avec Bilbao est désormais lié au club jusqu’au mois de juin 2019. Si certains doutaient de son niveau de jeu et de sa motivation, voici la preuve qu’Aritz Aduriz a encore envie de jouer au foot et de continuer à marquer pour son club de cœur. Auteur de sept buts cette saison, le Basque a encore de beaux restes et peut largement aider son équipe à gagner des matches. Comme quoi, quand on prend du plaisir sur un terrain, les performances s’en ressentent.

La vedette experimentée

À l’image de Totti, Buffon, ou Lahm, Aduriz est devenu meilleur d’année en année. Rares sont les vétérans qui se maintiennent au haut niveau en étant attaquant ! Il faut multiplier les appels, prendre le dessus sur ses adversaires, tout en conservant une très bonne vitesse et technique. Aduriz continue de faire le job, de peser sur les défenses. Comme s’il sentait les coups avant tout le monde. Comme si l’expérience était une alliée plutôt qu’une contrainte. Preuve de sa forme actuelle : l’attaquant Espagnol, en égalisant face à Villareal le weekend dernier, est devenu le joueur de Liga ayant inscrit le plus de buts de la tête (depuis la saison 2003/2004). Il devance Cristiano Ronaldo d’une unité, pour le plus grand bonheur du peuple Basque !

Ses débuts mitigés

Aduriz fait partie d’une autre époque footballistique. Une époque où les joueurs n’étaient pas des stars à 18 ans. Les joueurs avaient le temps de grandir et de s’épanouir. À 19 ans, le Basque jouait encore pour un club amateur, avant de rejoindre le centre de formation de Bilbao. Il y fera ses débuts lors de la saison 2002/2003, alors âgé de 21 ans. Ayant que très peu de temps de jeu, Aduriz se fait prêter successivement à Burgos et au Real Valladolid en troisième et seconde division, puis retourne à Bilbao en 2005.

Il évolue alors titulaire en attaque mais fait face à la montée en puissance de Fernando Llorente, et est alors obligé de quitter le club pour avoir du temps de jeu. Le Basque débarque au RCD Mallorca, où il réalisera deux saisons correctes. Il signe enfin à Valence à l’été 2010 alors qu’il a 29 ans. Encore une fois, malgré de bonnes statistiques pendant deux ans (23 buts et quatre passes décisives), il est barré par la concurrence du Brésilien Jonas, et de Roberto Soldado. Il retourne alors à Bilbao, pour ne plus en bouger !

La maturité

Aduriz semble ne jamais avoir été aussi bon depuis qu’il est retourné chez lui, au Pays Basque, dans son club formateur. C’était il y a cinq ans, alors qu’il n’avait que 31 ans ! Une seconde jeunesse pour lui. 18 buts dès son arrivée en 2012/2013, dont 14 en Liga. Il réitère la saison suivante avec cette fois 16 buts en Liga, puis 18 ! Quel exemple de régularité.

Mais c’est bien lors de la saison 2015/2016 où il va être énorme, en inscrivant pas moins de 36 buts, dont 20 en Liga et 10 en Europa Ligue ! À tel point qu’il sera convoqué pour participer à l’Euro 2016 ! Alors que des joueurs comme Isco ou Saul Niguez n’y étaient pas ! Toujours dans une forme olympique, Aduriz a inscrit 24 buts la saison dernière. A force d’enfiler les buts comme des perles, le Basque est devenu le meilleur buteur de l’Histoire du club en Coupe d’Europe !

On aime les belles histoires comme celle d’Aduriz. On aime voir des parcours atypiques. Le joueur formé au club est devenu un vétéran. Espérons qu’il joue au foot le plus longtemps possible et qui sait, peut-être que le vétéran deviendra une légende.

Théophile Rémon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut