Amiens : le président du club présente ses excuses au LOSC

Bernard Joannin est revenu sur ses propos juste après l’accident à Amiens samedi soir. Le président de l’ASC avait accablé les supporters lillois. Dans une récente sortie presse, il a présenté ses excuses au LOSC.

Samedi soir, Amiens recevait ainsi Lille pour la huitième journée de Ligue 1. Après un quart d’heure de jeu, les visiteurs ouvrent le score. Les supporters ayant fait le déplacement laissent éclater leur joie. Un mouvement de foule dans les tribunes provoque alors l’effondrement de la barrière de sécurité dans le parcage lillois. 29 supporters des Dogues se blessent dont 5 gravement.

« 200 ultras très énervés étaient dans le parcage réservé aux Lillois. Ils se sont lancés de façon désordonnée, avec plus de 500 personnes, sur cette barrière qui était en parfait état », réagissait Bernard Joannin pendant que l’intervention des secours.

Des propos qui n’ont pas été au goût de la direction du Lille OSC. « Ces déclarations ne sont pas à la hauteur de la situation, avec une très haute dose d’irresponsabilité de sa part », répondait alors le directeur général du club nordiste. Quant au président lillois, il mettait en doute le respect de certaines conditions de sécurité.

Bernard Joannin (à droite) rappelle que les barrières du Stade de la Licorne sont en parfait état - ©AFP Philippe Huguen
Bernard Joannin (à droite) rappelle que les barrières du Stade de la Licorne sont en parfait état – ©AFP Philippe Huguen

Le Stade de la Licorne à Amiens est en parfait état

Au lendemain de l’accident à Amiens, Joannin revenait ainsi sur sa déclaration. Le dirigeant s’excusait dans une vidéo partagée sur le site du quotidien Le Courrier Picard. Ensuite, il est intervenu dans l’émission Téléfoot de TF1. « Effectivement, j’ai peut-être eu des paroles maladroites concernant les supporters lillois et je m’en excuse fortement à leur égard », regrettait-il dans son élocution.

« J’ai laissé un message sur le portable de Marc Ingla (directeur général du LOSC). D’abord pour lui apporter ma compassion vis-à-vis des supporters lillois. Ensuite, pour lui dire aussi combien j’étais désolé d’avoir été mal interprété au niveau de mes propos et d’avoir été sans doute maladroit. Mais l’intensité d’une telle soirée, l’émotion, font que vos mots dépassent un peu votre pensée », a ensuite ajouté Joannin.

« Je voulais juste exprimer que leur joie pour célébrer ce but de façon légèrement excessive avait pu mettre en danger leur sécurité. Quand tu as 300 personnes qui effectuent une descente d’une quinzaine de marches pour arriver sur une barrière, c’est une pression de plus de 20 tonnes sur cette barrière »

Des précisions concernant l’état du Stade de la Licorne ont aussi été apportées. « Ce stade avait un problème de toiture. Amiens Métropole est en passe de résoudre ce problème. Les travaux sont en cours. Il n’y a jamais eu de problèmes de barrières de sécurité. Les diverses commissions de sécurité qui ont inspecté le stade ont validé l’accueil du public. Nous le l’aurions évidemment pas accueilli sinon ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut