Amiens : la lutte pour le maintien a déjà commencé

Le Amiens Sporting Club se déplacera ce samedi 25 novembre à Metz dans le cadre de la 14 ème journée de Ligue 1. Après sa victoire écrasante face à une équipe lilloise en chute libre 3 à 0 lundi dernier, la formation amiénoise orchestrée par Christophe Pélissier retrouve des couleurs. Le match avait été rejoué suite à  l’effondrement de la barrière survenu le 30 septembre (29 blessés). Focus sur le Amiens SC.

Harisson Manzala lors du match contre le LOSC le 20 novembre 2017
Harisson Manzala lors du match contre le LOSC le 20 novembre 2017

L’année 2017 est pleine de rebondissements pour les joueurs amiénois. Un véritable ascenseur émotionnel. Après une fin de saison dernière pleine de suspense, Amiens a gagné sa place à la dernière seconde dans l’élite grâce à un but marqué la dernière seconde face au Stade de Reims. Les Picards se sont qualifiés pour la première fois de leur histoire en Ligue 1. Malgré un début de saison chaotique, les pensionnaires du Stade de la Licorne ont su se ressaisir.

Le travail avant tout

« L’ASC, la Picardie et la Somme se crédibilisent. Aux yeux de la France, on passe pour des gens sérieux et travailleurs qui ne se la jouent pas. On sait qu’on n’est pas les meilleurs du monde mais on essaie toujours de progresser.»  Des mots forts du président Bernard Joannin après la démonstration effectuée contre Lille ce lundi 20 novembre.

En effet, l’équipe d’Amiens a travaillé dur. Après 3 défaites successives en début de saison, le club a battu, à la surprise générale, l’OGC Nice 3 à 0 lors de la 4ème journée. Si la 5ème journée a permis à l’équipe de prendre 3 points contre le RC Strasbourg, Amiens a vite replongé lors des 6ème, 7ème et 9 ème journée. Après cet effet yoyo, il semble que la formation ait trouvé une certaine stabilité.

La dernière défaite remonte au 14 octobre contre les hommes de Pascal Dupraz. Amiens s’était ainsi incliné 1 à 0 sur la pelouse du Stadium de Toulouse. « Je ne fonctionne pas en nombre de points », explique le Président du club. Je suis plus attentif à la qualité de notre comportement sur ou en dehors de notre terrain et cela concerne l’ensemble du club. Il faut essayer dans la vie de tutoyer l’excellence, de vouloir gagner des combats qu’on estime perdus d’avance. C’est ma façon d’être. » Avec 15 points en 13 matchs, Amiens fait un bond en avant et se hisse actuellement à la 12 ème place(4 matchs gagnés, 3 nuls et 6 perdus). L’équipe pourra compter sur ses forces vives à l’image d’Harisson Manzala (2 buts), Moussa Konaté (3 buts), ou encore Danilo Avelar (1 but)

« On sait ce qu’on a à faire et on connaît nos manques. Il y a une véritable osmose entre le staff technique et la direction générale. On forme une famille professionnelle. Maintenant, on est contents de ce qu’on a fait mais rien n’est fait. Tout est à conquérir. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut