Serie A : Allan, le boss du milieu du Napoli

Véritable pierre angulaire du jeu napolitain, le Brésilien Allan est en train de réaliser une nouvelle saison de haut vol avec le club de Maurizio Sarri. Si la plupart des éloges vont généralement vers le secteur offensif, la sentinelle de ce collectif mérite qu’on s’y attarde. Focus sur le milieu de terrain à la mode en Serie A.

Allan a disputé 177 matchs de Serie A pour 6 buts et 23 passes décisives? Silvia Lore / NurPhoto
Allan a disputé 177 matchs de Serie A pour 6 buts et 23 passes décisives. Credit photo: Silvia Lore / NurPhoto

Une connaissance du Calcio

Débarqué en Italie en août 2012, Allan s’est d’abord fait une réputation du coté d’Udinese. Athlétique, bon de la tete et doté d’un vrai tempérament de battant, il n’a pas tardé à attirer les top clubs italiens. Après trois saisons dans le club d’Antonio Di Natale, Allan va faire le saut de qualité en rejoignant le Napoli. Fortement souhaité par le coach Sarri, il va prendre naturellement place au milieu de terrain avec Jorginho et Hamsik. Si les premiers matchs sont difficiles pour le Brésilien, l’adaptation va vite se faire avec notamment deux buts pour ses cinq premiers matchs de Serie A face à Empoli et la Lazio.

Idéal pour le 4-3-3

Dans l’esprit de Maurizio Sarri, le football se récite. Il ne se joue pas. Véritable tacticien dans l’âme, ce dernier cherche tout le temps à améliorer son système de jeu et les automatismes qui vont avec. Si la défense à 4 est une base, le milieu à 3 est une règle immuable. Jorginho se charge de la première relance à l’image d’un Pirlo pendant qu’Allan multiplie les allers retours attaque-défense. Hamsik étant chargé de bonifier le travail de ces deux compères par la dernière passe ou une frappe bien sentie. Une tactique payante car le Napoli reste sur une série impressionnante de 20 matchs sans défaite de Serie A…

Oublié par la Seleçao

Parti très tôt de son Brésil natal, Allan quitte le Vasco Gama après trois saisons chez les pros. International espoir à cinq reprises, il n’a depuis plus jamais été appelé par les sélectionneurs successifs. En dépit de ses trois saisons chez les napolitains, il n’a pas semblé être utile dans un secteur de jeu comptant notamment Luiz Gustavo, Paulinho, Casemiro ou même Fernandinho. Toujours aussi motivé à l’idée de défendre les couleurs de son pays, il ne désespère pas d’être appelé avant le Mondial 2018.

Une dernière saison au Napoli ?

Cette saison, le Napoli a réussi la prouesse de garder l’intégralité de son effectif. De Mertens en passant par Insigne, Jorginho, Callejon ou aussi Koulibaly, tous les joueurs semblent obnubilés par l’obtention du titre de champion d’Italie. Lorsqu’on connaît la ferveur des napolitains pour leur club et quand on sait que le dernier scudetto remonte à la saison 89-90, on comprend pourquoi personne n’a souhaité partir cette saison. Logiquement, Allan devrait imiter ses coéquipiers en fin d’exercice. Plusieurs clubs anglais et la Juventus se sont déjà renseigné sur le profil idéal de ce milieu de terrain polyvalent…

Avant de penser à partir faire un nouveau saut de qualité, Allan doit boucler cette saison comme il l’a débuté. A 26 ans, l’heure de la maturité a sonné. Sarri croit en lui et le Brésilien a les capacités pour devenir une référence à son poste. Tous les ingrédients pour une explosion définitive au plus haut niveau sont réunis. A lui de tenir les promesses…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut