A l'OM, le patron c'est Luiz Gustavo

Arrivé cet été en provenance de Wolfsburg, le brésilien Luiz Gustavo s’installe doucement mais sûrement comme le patron de l’OM. Premier relais de l’entraîneur, il symbolise à merveille l’équilibre qui est en train de se mettre en place à l’OM. Zoom sur ce leader naturel indispensable à la bonne marche du club olympien.

Avec 1655 minutes jouées, le Brésilien est le 2ème joueur le plus utilisé par l'OM derrière Adil Rami. Credit photo : AFP PHOTO / BORIS HORVAT
Avec 1655 minutes jouées, le Brésilien est le 2ème joueur le plus utilisé par l’OM derrière Adil Rami. Credit photo : AFP PHOTO / BORIS HORVAT

Une carrière riche

Lorsque les dirigeants de l’OM font signer Luiz Gustavo, ils savent pertinemment que le Brésilien va aider l’équipe à franchir un cap. Remplaçant de l’irréprochable William Vainqueur, l’ex joueur du Bayern a une carte de visite significative. En effet, une Champions League, une Bundesliga et un statut d’international brésilien avec 40 sélections, cela vous classe un bonhomme. Arrivé très tôt en Europe, il a patiemment franchi les étapes pour devenir une référence à son poste. Si sa dernière expérience à Wolfsburg ne restera pas dans les annales, son attitude et son niveau de performance n’a jamais été remis en cause. Capitaine dans la galère, il n’a jamais laissé couler le bateau Wolfsburg malgré un contexte pesant.

Un profil physique

Interrogé récemment sur la présence du Brésilien dans l’effectif, Jordan Amavi est revenu sur une anecdote savoureuse. “Quand il est arrivé, le seul mot qu’il avait à la bouche était les “douelles”, les “douelles” pour dire les duels”. Outre le coté drôle de l’histoire, cela montre la perception du football qu’a Luiz Gustavo. Du physique, de l’engagement, de l’agressivité bref des duels. Titularisé dès le mois de juillet et le match face à Ostende, l’international a très vite trouvé ses marques auprès de ses coéquipiers. Respecté pour sa carrière et son abattage sur le terrain, l’ex du Bayern étonne par sa qualité d’organisateur.

Un leader décisif

Mesurer l’impact d’un milieu défensif ne résume pas uniquement au nombre de ballons récupérés. Premier relanceur du système de jeu de Rudi Garcia, sa qualité de passes est indispensable à la bonne marche du jeu marseillais. Capable de verticaliser le jeu avec brio, il représente le milieu défensif moderne. Capable de se projeter vers l’avant, il prend de plus de responsabilité dans le domaine offensif. Ses 3 buts inscrits sur les quatre derniers matchs de Ligue 1 en témoignent. Souvent présent dans les 20 derniers mètres adverses, sa frappe de balle offre d’autres alternatives aux débordements de Thauvin ou Ocampos.

Le Mondial dans le viseur

Sélectionné à 40 reprises avec la Séléçào, Luiz Gustavo n’a plus joué avec le Bresil depuis mai 2016 et un match amical face au Panama. Si la concurrence est particulièrement féroce à son poste, le natif de Pidamohnangaba près de Sao Paulo ne perd pas tout espoir d’être rappelé par Tite. Mais avec Fernandinho, Casemiro, Paulinho voire Fabinho ou Fred, la tache est rude. Si son niveau reste identique à celui de ses dernières semaines, il peut légitimement ambitionner un come-back. Aligné lors du traumatisant 7-1 infligé par l’Allemagne en 2014, il souhaite définitivement tourner cette page afin de refermer définitivement cette cicatrice.

Acheté 10 millions d’euros par l’OM, Luiz Gustavo représente le meilleur coup des dirigeants marseillais sur le mercato. Disponible, professionnel et bon vivant, il est plus qu’un simple joueur de l’effectif. Un vrai patron comme on les aime. Ce n’est pas Rudi Garcia qui s’en plaindra…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut