A la découverte de Patrick Cutrone, l'espoir de l'AC Milan

Véritable sensation de ce début de saison de Serie A, le jeune attaquant de l’AC Milan Patrick Cutrone enchaîne les matchs à la pointe de l’attaque lombarde. Si Kalinic et Andre Silva ont débarqué cet été au mercato estival, le numéro 63 est en train de se faire une place de choix chez les Rossoneri comme Donnarumma et Locatelli l’avaient fait avant lui.

Pour ses 4 premières selections en Espoir, Cutrone a marqué 4 fois. Omar Bai / NurPhoto
Pour ses 4 premières sélections en Espoir, Cutrone a marqué 4 fois. Crédit photo :Omar Bai / NurPhoto

Une histoire d’amour avec l’AC Milan

Gamin, Cutrone vivait, dormait, rêvait et mangeait AC Milan. Véritable fan de Pippo Inzaghi, il a naturellement rejoint le club de son cœur pour commencer à jouer au football. Passé par toutes les équipes de jeunes du club, il inscrira 33 buts en 55 matchs sous les couleurs de la Primavera Rossonera. Lorsque Montella le convoque dans le groupe en fin de saison dernière, il a les yeux qui brillent. Rentré pour les cinq dernières minutes face à Bologne, il se donnera sur chaque ballon comme si sa vie en dépendait. Adoré par les tifosi, Cutrone avait déjà réussi ses débuts à San Siro.

Une intersaison mouvementée

L’arrivée des nouveaux investisseurs à la tête de l’AC Milan a bouleversé l’effectif du club lombard. Logiquement, le gamin du club ne semblait pas être prioritaire pour une place de titulaire. Oui mais Cutrone est un battant. Présent dans le groupe pro durant la préparation, il enchaîne plusieurs bouts de match lors des matchs amicaux. Comme le club est qualifié pour les barrages de l’Europa League, il va même débuter comme titulaire face aux roumains de Craiova et face à Shkendija au tour suivant. Buteur à deux reprises, il va définitivement convaincre son coach de l’integrer dans le groupe titulaire.

Un profil particulier

Si l’on devait comparer Cutrone à un joueur plus connu, le parallèle irait naturellement vers Andrea Belotti. Généreux, combatif, bon de la tête et adroit des deux pieds, il représente l’attaquant moderne par excellence. Malgré ces états de service particulièrement satisfaisants pour un joueur né en 1998, il lui reste beaucoup de secteurs à travailler. On pense notamment à sa concentration dans le dernier geste et sa frappe de balle encore perfectible. Épargné par les critiques depuis le début de saison, il bénéficie des présences d’Andre Silva et Kalinic pour être le joker inattendu. Un rôle taillé à son profil encore inexpérimenté mais talentueux.

Un avenir bleu ou rouge

Appelé dans toutes les sélections de jeunes en Italie, il collectionne 29 buts en 55 matchs chez les U19, U17 etc. Surveillé par le sélectionneur italien Giampiero Ventura, il pourrait être la surprise de dernière minute en cas de qualification des italiens au prochain Mondial en Russie. Cependant avant de se projeter aussi loin, il y a une saison à effectuer du coté de San Siro. Afin de suivre les traces de son idole Inzaghi, il serait bien inspiré de l’imiter pour aider son club de cœur à remonter la pente. Actuellement 10èmes, les Rossoneri sont à la traîne sur leurs objectifs de Champions League. L’heure pour Cutrone d’exploser au grand jour ? C’est tout le mal qu’on lui souhaite…

Jajaye Panizzoli

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut