A la découverte de : Julian Weigl la relève de la Mannschaft

(Photo by Martin Rose/Bongarts/Getty Images)
(Photo by Martin Rose/Bongarts/Getty Images)

Borussia-Park, l’enceinte du Borussia Mönchengladbach a accueilli le 31 Août dernier Allemagne-Finlande pour une victoire de la Nationalmannschaft  (2-0). L’intérêt du match était cependant ailleurs, à la 67e minute Bastian Schweinsteiger l’homme aux 121 sélections quitte le terrain ému et sous l’ovation de tout le public allemand. La fin d’une époque sans aucun doute et une fin bien méritée pour cet immense champion. La question se pose maintenant de savoir qui pourra prendre la relève de « Schweini » dans l’entrejeu allemand, voici un début de réponse :

Julian Weigl est né le 8 septembre 1995 (21 ans demain) du côté de Bad Aibling. Il va effectuer le plus gros de sa formation au 1860 Munich (l’autre club de Munich) avant de rejoindre le Borussia à l’été 2015. Son éclosion fut instantanée puisque pour sa première année au BVB il aura joué la bagatelle de 51 matchs toutes compétitions confondues, preuve de la confiance que lui porte son entraîneur Thomas Tuchel. Il s’est imposé naturellement dans le milieu à 3 du BVB pourtant pas dénué de qualité avec Gündogan, Castro, Bender et autre Sahin. Sa saison a été ponctuée de plusieurs grandes prestations individuelles notamment lors de l’Europa League contre le Fc Porto ou encore les Spurs de Tottenham.

Dele Alli vs Julian Weigl (Photo credit should read BEN STANSALL/AFP/Getty Images)
Dele Alli vs Julian Weigl
(Photo credit should read BEN STANSALL/AFP/Getty Images)

Son jeu ?

Le numéro 33 du BVB a tout du milieu de terrain moderne, posté devant la défense il est la parfaite transition entre la défense et l’attaque. Il est dans la lignée de la plupart des grands milieux espagnols actuels tels que le Munichois Xabi Alonso ou le Barcelonais Sergio Busquets. Parmi ses principales qualités on dénotera à l’image de ses contemporains  une gamme de passes très complète, une capacité à alterner jeu court jeu long ou à se sortir du premier pressing adverse avec un calme épatant surtout au regard de son âge.

Et maintenant ?

Le plus dur commence pour Julian Weigl, son statut va changer dès cette saison, le Borussia ayant connu un été agité avec le départ de plusieurs cadres comme Mkhitaryan, Gündogan ou son capitaine Mats Hummels  parti chez le rival munichois. Certaines grosses écuries européennes ont déjà manifesté leur intérêt pour lui parmi lesquelles le PSG sous Laurent Blanc ou encore Manchester City. Le joueur de 20 ans sera scruté de près, avec en point d’orgue la double confrontation à venir contre le Real Madrid ou face à Modric, Casemiro et autre Kroos il pourra juger ce qui le sépare encore des meilleurs.  En club comme en sélection ou il faisait parti des 23 allemands lors du dernier Euro, Julian Weigl a tout pour exploser aux yeux du monde cette année à condition de garder les pieds sur terre.

Herrmann Nicolas

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut