A la découverte de : Jamie Vardy, meilleur buteur de Premier League

Hier, pour le compte de la 14ème journée de Premier League, Leicester et Manchester United se sont quittés sur le score de 1-1. En inscrivant le seul but de son équipe, Jamie Vardy a battu le record de Ruud Van Nistelrooy : le joueur de Leicester a marqué au moins une fois au cours des 11 derniers rencontres de Premier League qu’il a disputés. Retour sur ce parcours bien atypique !

Jamie Vardy, 28 ans, ne semblait pas destiné à un parcours dans le monde du football professionnel. Il a longtemps galéré dans les divisions amateurs d’Angleterre.

Agé de 16ans, le natif de Sheffield tente de rejoindre le club professionnel de sa ville en 2007, le Sheffield Wednesday FC. C’est un premier échec pour lui, le club ne le conserve pas, le jugeant trop petit.

Jamie Vardie sous les couleurs de Stpckbridge Parks Steels
Jamie Vardie sous les couleurs de Stpckbridge Parks Steels

Quelques années plus tard à l’âge de 20 ans, évoluant en 7ème division Anglaise à Stocksbridge Park Steels, Jamie Vardy se bat dans un bar. La justice le forcera à porter un bracelet électronique à la cheville tout en ayant un régime de semi liberté qui l’oblige à être chez lui à 18h30 tous les jours. Difficile donc de jouer les matchs à l’extérieur. Il est même parfois obligé de quitter ses coéquipiers en cours de rencontre. En parallèle, il travaillait dans une usine de fabrication. Son tempérament de “Bad boy” lui a valu le surnom de «The Canon»

Après son passage d’une saison à Halifax Town en 2010-2011, Vardy est engagé par Fleetwood Town, en troisième division, où il  restera qu’une seule saison aussi.

Jamie Vardie sous les couleurs de Fleetwood Town
Jamie Vardie sous les couleurs de Fleetwood Town.

En 2012, le club de Leicester décide d’investir 1,2 million d’euros sur lui. Un transfert record pour un joueur qui vient du milieu amateur. Il découvre le monde professionnel à l’âge de 25 ans. Après une saison d’adaptation, il est l’un des artisans de la remontée de son club en Premier League en Mai 2014.

La saison dernière n’a pas été facile pour l’attaquant. Entre août 2014 et mars 2015, il ne marque qu’une seule fois. Mais le sprint final, qui permet au club de Leicester de se maintenir, (8 victoire en autant de journées) permettras à Jamie Vardy de se faire remarquer. Sa success story débute alors.

 «Pour être honnête, même dans un million d’années, je ne m’attendais pas à ce que cela arrive» – Jamie Vardy

Vardy Et Mahrez

Il découvre tout d’abord la sélection anglaise en septembre dernier. Mais il porte surtout, avec son coéquipier, l’Algérien Mahrez, Leicester à la tête de Premier League.

Sa série incroyable de buts en 11 matchs consécutifs en championnat débute lors de la 4ème journée à Bournemouth. Avant lui, c’est Ruud Van Nistelrooy qui détenait le record en ayant marqué au moins 1 but lors de 10 matchs consécutifs (2003). Sur son compte Instagram, le Néerlandais l’avait dans un premier temps encouragé lorsqu’il l’a égalé avant de le féliciter lorsque Jamie Vardy a marqué ce but face à l’ancien club de Ruud Van Nistelroy, Manchester United.

Van Nistelrooy encourage Vardy

 Van Nistelrooy félicite Vardy

Avec ce record, Jamie Vardy se retrouve largement en tête du classement des buteurs de Premier League avec 14 buts, loin devant Romelu Lukaku (9 buts), Harry Kane (8) ou encore Sergio Agüero (7).

S’il en est là aujourd’hui, c’est parce que Jamie Vardy a toujours cru en lui. Et il a travaillé dur pour y arriver. «Il était toujours le premier à l’entraînement et le dernier à en partir», se remémore le président de Stocksbridge Park Steels. 

“Je me pince tous les jours. Je travaille beaucoup et j’espère que ça va continuer.” Jamie Vardy

C’est d’autant plus fort parce qu’il vient du monde amateur. C’était difficile pour lui mais aujourd’hui il est très content” Claudio Ranieri

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut