A la découverte de Dele Alli, la pépite anglaise

Dele Alli sera l’une des attractions de la fin de saison de Tottenham et du prochain Euro en France. La pépite anglaise a réalisé une progression fulgurante, de la troisième division à la Premier League, jusqu’à devenir un des nouveaux talents de l’élite et de la sélection de Roy Hodgson.

Né en 1996 à Milton Keynes, Dele Alli est de cette nouvelle génération anglaise très prometteuse. Recruté par Tottenham, le milieu offensif affiche une aisance technique et une confiance en lui impressionnante à seulement 19 ans. Si pour sa mobilité et son jeu, Alli le doit entièrement à son travail, sa confiance en soi vient d’une adolescence difficile. Adopté par les parents d’un de ses coéquipiers à 14 ans, le jeune Dele a du faire face au départ de son père, qui a préféré refaire sa vie au Texas et à sa mère alcoolique, qui a fait elle-même le choix de l ‘adoption. Une enfance compliquée mais qui lui doit ce mental et cette volonté de fer.

DE LA LEAGUE ONE A LA PREMIER LEAGUE

Dele Alli, c’est avant tout un joueur précoce et pétri de talents. A 16 ans, il foule pour la première fois le pelouse du Milton Keynes Dons, en League One (troisième division anglaise). Le milieu offensif se fait vite remarquer par Arsenal et Liverpool mais c’est à Tottenham qu’il signera, en février 2015. Après s’être imposé dans son club, il y retourne en prêt et lui permet de monter en Championship. A moins de 20 ans, Alli montre des capacités assez rare et n’a pas peur d’être créatif, ce qui lui permet d’inscrire 16 buts.

TOTTENHAM : L’EXPLOSION

Après six premiers mois en prêt, Dele Alli se sent prêt à faire le grand saut, de la troisième division à l’élite. Si le combat physique n’est pas le même, son endurance et sa capacité technique font de lui un titulaire en puissance, profitant aussi des blessures de Nabil Bentaleb et de Ryan Mason. L’entraîneur de Tottenham, Mauricio Pochettino, aime faire jouer les jeunes et ces derniers le lui rendent bien. Avec 42 apparitions cette saison, Alli carbure et a même marqué 7 buts, dont ce bijou de finesse et de puissance face à Crystal Palace. Dès sa première saison, il a su s’imposer, passant du statut d’un inconnu à une véritable promesse pour les Spurs et la sélection anglaise.

UN LION PRET A RUGIR 

Si les Anglais s’enflamment avec le jeune milieu offensif, c’est que la déception a été énorme pour l’ancienne génération. Les Lampard, Gerrard et Scholes n’ont jamais su révéler leur potentiel lors des compétitions internationales. Dele Alli figure comme un espoir qui pourrait changer la donne. Sélectionné avec les espoirs début septembre, il a vite franchi le cap lui permettant de jouer avec les Three Lions de Roy Hodgson, un mois plus tard. Il marque son premier but avec l’Angleterre face à la France, d’une frappe pure et puissante dont il a le secret. Dans trois mois, il sera une des attractions de l’Euro 2016 dans une sélection anglaise qui pourrait bien s’imposer. Cela serait tout sauf une surprise, pour une nation qui ne s’est encore jamais imposée à l’échelle européenne.

https://www.youtube.com/watch?v=uoOJOkCI6VM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut