A la découverte de : Anthony Martial, prodige monégasque âgé de seulement 19 ans.

Anthony Martial est un attaquant évoluant à l’AS Monaco depuis deux saisons, après un transfert avoisinant les cinq millions d’euros. Avant ce départ, il évoluait à l’Olympique Lyonnais, club où il a été formé depuis sa tendre enfance. Depuis, le jeune attaquant français a bien grandi.

bernardo-silva-anthony-martial-monaco-marseille-ligue-1-14122014_jeewo6sg1vtk1kdmpew6kafjz

 

16 et toutes ses dents ! Anthony Martial n’est pas un joueur comme les autres. En 2012 et à seulement 16 ans, il signe son premier contrat professionnel avec l’Olympique Lyonnais et dispute trois rencontres. S’il ne marque dans aucun de ces trois matchs, l’OL voit déjà en lui un fort potentiel. Rapide balle au pied, puissant, technique, provocateur dans le bon sens du terme, efficace, il possède toutes les qualités pour devenir un attaquant de renom. On le considère déjà comme le futur Thierry Henry. Précoce.

 
2013 ET LA REMONTÉE DE MONACO PARMI L’ÉLITE
james-rodriguez-falcao-e1419879030428

Cependant, en 2013, la carrière de la pépite lyonnaise va changer radicalement. Pour son plus grand bonheur. L’AS Monaco, fraîchement arrivé en Ligue 1 après deux saisons passées en Ligue 2, voit grand et monte un projet pharaonique. Plus de 140€ millions d’euros de transfert et des arrivées de grands joueurs tels que Falcao, Toulalan, James Rodriguez, Moutinho, Carvalho et … Anthony Martial. Acheté après un transfert d’environ 5 millions d’euros, le jeune joueur de 17 ans, à ce moment-là, ne tarde pas à se faire remarquer. Il réalise une première saison convaincante sur le rocher avec 3 buts pour 9 matchs joués et prend du poids au sein du collectif.

 
UN DÉBUT DE SAISON COMPLIQUÉ
anthony-martial-heavily-marked-by-montpellier-players-celinalafuentedelavotha
 

Monaco vit une deuxième saison bien différente de la précédente. Fini les strass et les paillettes, place au fair-play financier et ses contraintes. L’ASM joue la Ligue des Champions et est donc dans le viseur des instances. Du coup, un changement de projet s’impose. Place aux jeunes et aux pépites de demain. Monaco vend ses stars et prend plusieurs joueurs en prêt dans l’espoir de dénicher la bonne affaire. Mais cette bonne affaire, les rouges et blancs l’ont réalisé l’an passé avec Anthony Martial. En début de saison, concurrencé par Dimitar Berbatov, le jeune espoir n’y arrive pas. Avec peu de temps de jeu, il n’arrive pas à s’affirmer sur le terrain et rate les occasions de se faire remarquer. Fait marquant, contre Nantes, il entre en jeu en deuxième mi-temps et sort seulement cinq minutes plus tard pour manque de combativité. Mais la deuxième partie de saison va être bien différente.

 
 
LA LIGUE DES CHAMPIONS ET DUGARRY LES FACTEURS X
geoffrey-kondogbia-arsenal-monaco-champions-league-25022015_10veea0leuvxb10q43elt1hso5

La saison d’Anthony Martial a pris un virage à 180° après les critiques à son égard de Christophe Dugarry, consultant Canal+, mais aussi après un soir de Ligue des Champions face à l’Émirates Stadium face à Arsenal. Il réalise une performance de haut niveau face aux Gunners et prend enfin confiance en lui. Il retrouve toutes ses qualités qui ont fait de lui la pépite sur laquelle Monaco avait misée. Sur de son potentiel, il prend peu à peu la place de Berbatov. Jardim sait de quoi est capable son jeune prodige et lui donne plus de temps de jeu. Depuis, Martial n’en finit plus d’étonner et de détonner. Il s’impose enfin comme un titulaire indiscutable et jouera sans aucun doute un rôle majeur dans le match de ce soir face à Lorient mais aussi l’an prochain où il devra porté sur ses épaules l’ASM. Le numéro 23 monégasque, s’il ne marque pas ce soir, aura réalisé une très belle saison pour son âge et son expérience. 47 matchs joués, 12 buts et 3 passes décisives. De très bonnes nouvelles pour l’AS Monaco mais aussi pour l’Équipe de France.

 
LES ESPOIRS, UNE CONFIRMATION ET DES AMBITIONS
1329797-28589512-1600-900

L’attaquant monégasque est aussi celui de l’Équipe de France espoir. Il a participé à la finale perdue en 2013 lors de l’Euro après avoir été surclassé. Appelé depuis son plus jeune âge (Équipe de France -16, -17, -18, -19), Martial fait désormais partie des jeunes talents français toquant à la porte des Bleus. En espoir, il en est à 6 buts. Il est également un joueur constamment appelé par la sélection ce qui fait de lui un cadre au sein du groupe. Martial n’est pas loin de franchir un cap dans sa carrière et son parcours actuel le confirme. A l’avenir, on risque encore d’entendre parler de cette jeune pépite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut