Á la découverte de : Alphonse Aréola, le talentueux gardien du PSG qui va découvrir la Liga

Le gardien du PSG, récemment prêté à Villareal, est l’un des gardiens français les plus prometteurs de sa génération avec le Monégasque Paul Nardi et le Niçois Mouez Hassen. Petit portrait du portier de 22 ans qui s’apprête à disputer sa troisième saison dans le monde du football professionnel.

aréola-mondial

Pur parisien, Alphonse Aréola rejoint presque logiquement le club de la capitale à 13 ans. Il passe ensuite une saison à l’Institut national du football avant de rejoindre, de nouveau, le PSG. Á seulement 16 ans, le Paris Saint-Germain propose un contrat professionnel au gardien. S’ensuit de nombreux matchs avec les équipes de jeune puis avec la réserve du PSG où Aréola démontre l’étendue de son talent.

Boca Juniors v Paris St Germain - Emirates Cup

Le portier n’attendra pas longtemps pour faire encore plus parler de lui. Un soir de 2013, alors que la France et l’Uruguay s’affrontent en finale du Mondial des moins de 20 ans, le jeune gardien va impressionner les observateurs du football. Bon durant le match, Aréola va être décisif lors de la séance de tirs aux buts. Le Parisien stoppe deux tentatives uruguayennes et permet à l’Équipe de France d’être sacrée.

Le gardien est d’ailleurs revenu, il y a peu, sur cet exercice particulier que sont les tirs aux buts pour un gardien et sur sa gestuelle.

« Cet exercice des tirs aux buts m’a permis de me montrer au grand public. J’adorais déjà cet exercice chez les jeunes à l’époque, je regardais beaucoup Mickaël Landreau vu que c’était le spécialiste dans cet exercice. J’ai toujours aimé ça. Pendant les tournois de fin de saison avec les jeunes, il y a toujours des tirs au but à la mi-temps ou à midi durant la pause déjeuner, j’aimais bien. Je fais un petit clin d’œil à un ancien entraîneur devenu un ami proche, Olivier. Tout ce que je fais dans le but, bouger dans tous les sens, toucher la barre, etc, c’est lui qui me disait de faire douter l’attaquant en montrant que j’étais là et que je suis grand, me servir de mes membres pour montrer qu’il n’y a pas de place pour lui. C’est quelque chose que je fais beaucoup » a-t-il expliqué à la Web TV de Bastia.

Après ce succès, le gardien est prêté une saison au Racing Club de Lens. Aréola s’impose en devenant titulaire et confirme, match après match, les attentes placées en lui par son entraîneur, Antoine Kombouaré. Grand et costaud, le gardien n’en est pas moins rapide. Il est capable de sortir rapidement dans les pieds des attaquants adverses. Il excelle également sur sa ligne et dans les airs. Autant de qualités qui lui valent le titre de meilleur gardien de Ligue 2.

areola-lens

Á l’issue de cette saison, le portier parisien est de nouveau prêté. Cette fois-ci à Bastia. Aréola va connaître une adaptation plus compliquée avec les mauvais résultats de Bastia en début de saison.

Areola-villareal

Lui qui rêve de s’imposer au PSG devra encore patienter puisqu’il est, une nouvelle fois, prêté. Le champion du monde U20 va découvrir la Liga avec Villareal en palliant à l’absence de l’habituel titulaire Sergio Asenjo gravement blessé en avril. Le gardien français enchaîne ainsi un troisième prêt en autant de saisons. Un choix judicieux pour avoir du temps de jeu et démontrer aux dirigeants parisiens qu’il a le potentiel pour garder les cages du PSG.

« Mon objectif était de rester dans la continuité de cette Coupe du Monde, de ne pas m’arrêter net. J’avais vécu plusieurs saisons en CFA et cela commençait à devenir la routine donc il fallait que j’aille voir ailleurs pour passer un cap et c’est ce que j’ai fait. Etre à Paris, c’est beau mais quand on est jeune et qu’on n’a pas de temps de jeu, c’est compliqué. Mon objectif était d’aller jouer et d’aller aguerrir ailleurs. ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut