A la découverte de : Justin Kluivert, fils de

Dans la catégorie, fils de grand joueur qui débute dans le même club que son père, je demande Justin Kluivert. Si son paronyme vous dit forcément quelque chose, les comparaisons s’arrêtent à ce simple nom de famille. Car sur le terrain,  entre Justin le fils et Patrick le père, il y a peu de choses en commun…

A seulement 1 ans, Justin Kluivert est déjà conseillé par Mino Raiola... Credit Photo : Olaf KRAAK
A seulement 18 ans, Justin Kluivert est déjà conseillé par Mino Raiola… Credit Photo : Olaf KRAAK

L’Ajax dans le sang

Élevé dans la plus pure tradition du club amsterdamois, Justin Kluivert intègre les équipes de jeunes dès ses six ans.  Pour ses 15 ans, il intègre officiellement le mythique centre de formation. Sélectionné en U15 puis U17, Justin va très vite etre surclassé afin de disputer plusieurs compétitions comme la Youth League. Si cette année là, l’Ajax se fait éliminer par Chelsea 1-0, le gamin épate par sa facilité technique et son accélération foudroyante. Repositionné sur le coté droit en fin de saison, il participe activement à la seconde place de l’Ajax au classement final des U19 d’Eredivisie. Toujours appelé chez les U18 nationaux, Kluivert va être surclassé.

2016-2017 le révélateur

Après s’être fait un nom dans les catégories de jeunes, le jeune Kluivert ambitionne secrètement de rejoindre le groupe pro. Débutant la saison entre la réserve et l’équipe inscrite en Youth League, le petit ailier va connaitre sa première convocation dans le groupe lors d’une défaite face au FC Twente en décembre 2016. S’il ne joue pas une minute durant ce match, Peter Bosz va le solliciter pour le match suivant contre le PEC Zwolle. Rentré à la place de Younes, blessé, le néerlandais ne va plus jamais sortir du groupe pro. S’il est appelé pour disputer la Youth League avec les U19 où l’Ajax ira jusqu’en quart de finale face au Real Madrid, sa place est désormais avec les Ziyech, Traoré, Sanchez et autres Klaassen et Schone. Installé comme ailier droit, Kluivert va accumuler du temps de jeu.

Une fin de saison de feu

Porté par un jeu offensif tout terrain, l’AJax de Peter Bosz emporte tout sur son passage. Si le parcours en Eredivisie est moins maitrisé, la campagne d’Europa League va permettre à tout l’effectif de rester concerné jusqu’à la fin de saison. Buteur pour la première fois en Eredivisie face à l’Excelsior Rotterdam en mars 2017, il va vivre sa première titularisation en Europa League quelques semaines plus tard face à Schalke 04 en quarts de finale. Passeur décisif sur le 2-0, Kluivert commence à se faire remarquer. Opposés à l’OL en demi-finale, les amsterdamois donnent une véritable leçon aux lyonnais lors de la première manche. S’il rentre en fin de match lors des deux matchs, Kluivert enchaine en championnat tous les week-ends. De nouveau buteur face aux Go Ahead Eagles et double passeur contre Willem II, il termine toutefois la saison avec un gout amer. Second d’Eredivisie et finaliste malheureux de l’Europa League face à Manchester United 0-2, l’Ajax se manque dans le money time.

Une nouvelle saison pleine de promesses

Malgré le départ de Bertrand Traoré, Kenny Tete, Davinson Sanchez ou Davy Klaassen, l’Ajax n’a pas perdu tous ses talents offensifs. Younes, Ziyech ou encore Dolberg sont restés une saison supplémentaire. Dans cette optique, Kluivert a tout à gagner à réaliser une grande saison. Titulaire en début de saison, il a d’abord déçu face à Hercales Almelo et contre Groningen. Blessé puis mis sur la touche, il réapparait en fin de rencontre lors du choc face au Feyenoord (4-1). De nouveau sur le banc pour la défaite sur le terrain d’Utrecht, il revient aux affaires face au NAC Breda dans la peau d’un titulaire aux cotés de Dolberg et Neres. La victoire est éclatante 0-8 et Kluivert délivre une prestation de qualité. Regonflé à bloc, le gamin va littéralement sauter aux yeux de l’Europe entière huit jours plus tard face au Roda JC. Auteur d’un fantastique triplé, il impressionne tous les observateurs par sa capacité à transpercer les lignes adverses et à sa faculté à très vite se projeter vers l’avant.

Titulaire indiscutable depuis ce récital, Justin Kluivert a récidivé ce dimanche pour le choc contre le PSV en livrant une prestation majuscule dans le derby des Pays-Bas. International espoir depuis le mois d’octobre, il a déjà inscrit son premier but chez les U21 face à l’Ukraine. Différent de son paternel par son physique plus frêle et par un positionnement plus latéral que son papa avant-centre, Justin Kluivert cultive un trait commun avec son père : la précocité. Espérons pour lui que cela puisse découler sur une carrière similaire à celle de son père…

Jajaye Panizzoli

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut