À la découverte de : Julian Nagelsmann, l’homme providentiel du 1899 Hoffenheim

"<yoastmark
 

À seulement 29 ans, l’entraîneur du 1899 Hoffenheim Julian Nagelsmann a créé l’exploit en permettant au club allemand d’accéder pour la première fois de son histoire aux barrages de la prochaine Ligue des champions. Retour sur la carrière de ce jeune prodige.

 

Si ce jeune homme ne vous disait rien il y a quelques temps, ce n’est sans doute plus le cas aujourd’hui car à 29 ans, Julian Nagelsmann a réalisé un exploit de taille. Et pour cause, le club où il officie en tant que coach s’est qualifié pour la première fois de son histoire en C1. Un exploit de taille pour le jeune allemand et son staff, entrés en fonction en 2016 .

De ses débuts comme défenseur…

Julian Nagelsmann naît le 23 juillet 1987 à Landsberg Am Lech en Bavière. Il foule la pelouse une première fois au FC Issing mais débute réellement sa carrière au FC Augsburg chez les juniors en 2002. La même année, il quitte le club pour la section junior du 1860 Munich. Il y signera d’ailleurs son premier contrat professionnel en 2006. Un an plus tard, il revient au FC Augsburg, son club formateur. Il y côtoiera un certain Thomas Tuchel, ce dernier faisant ses débuts comme entraîneur.  Malheureusement, l’avenir du jeune Nagelsmann est compromis par de multiples blessures et opérations au ménisque ainsi un risque sérieux d’arthrose diagnostiquée par son médecin. Il met un terme à sa courte carrière en 2008. Ne voulant pas quitter le monde du ballon rond, il décide de se former et passer des diplômes dans l’espoir de devenir entraîneur.

À celui d’entraîneur

Pour beaucoup, arrêter le sport à 20 ans pourrait s’avérer être un crève-cœur. Mais pour le jeune bavarois, seule la passion compte. Et si ce n’est pas en tant que joueur qu’il fait sensation, le coaching lui réservera de bonnes surprises. Pragmatique, Julian Nagelsmann comprend très vite que ses multiples blessures auront raison de lui. Comme il l’expliquait dans le magazine allemand 11FREUNDE, il songeait déjà à une reconversion en tant qu’entraîneur. Durant sa formation, il travaille en tant qu’adjoint au Munich 1860. Pendant deux ans, il fait ses classes chez les U17. En 2010, il quitte le club bavarois pour Hoffenheim, toujours en tant qu’adjoint dans la même catégorie. L’année suivante, il devient entraîneur à part entière des U17. Après cinq ans d’expérience, le club lui fait une proposition incroyable. À tout juste 26 ans, Julian Nagelsmann est promu au rang d’entraîneur adjoint dans l’équipe première. Il hérite aussi d’une promotion en prenant la charge des U19. L’histoire est en marche.

Hoffenheim : la consécration d’un club et celle de son entraîneur

À mesure que le temps passe, Julian Nagelsmann prend du galon. Force est de constater que le jeune adjoint fourni des résultats plus qu’encourageants et fait la fierté des dirigeants. Cet homme, en qui Thomas Tuchel avait très tôt décelé un potentiel, se voit à nouveau promu. Pour récompenser ses efforts et son travail acharné, les dirigeants du club le nomment entraîneur à part entière le 27 octobre 2015. À 28 ans, il devient le plus jeune entraîneur de la Bundesliga (en remplacement de Huub Stevens, lui-même remplaçant de Markus Gidsol). Un pari risqué pour certains, une mesure logique pour d’autres. Le « mini Mourinho » (surnom donné par l’ancien gardien de but Tim Wiese), maintient le cap et permet au club de se qualifier pour la première fois de son histoire aux barrages de la Ligue des Champions. Une saison exceptionnelle grâce à un travail rigoureux et des efforts incommensurables pour le club qui l’année précédente était aux portes de la relégation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut