À Crystal Palace, Mamadou Sakho se refait une beauté après une très mauvaise passe à Liverpool

En début de saison, Mamadou Sakho était en odeur de sainteté du côté de Liverpool. Mais l’été 2016 en a décidé autrement. À cause d’une faute de comportement, il a été exclu du stage de présaison des Reds aux États-Unis et a depuis été blacklisté par Jürgen Klopp. Cette affaire est venue s’ajouter à une suspension en avril 2016 à cause d’un contrôle antidopage positif, une accusation dont il a été blanchi par la suite.

Klopp, rancunier, a décidé de le prêter à Crystal Palace au mois de janvier 2017. Officiellement, il voulait lui trouver du temps de jeu pour le réintégrer la saison prochaine, d’autant que les fans de Liverpool ont encore une bonne image de lui. En janvier, les parieurs ne donnaient pas lourd de son futur ni de celui de sa future équipe. Les bookmakers comme JOA ne croyaient plus en une victoire de Palace. Toutefois, le destin en a décidé autrement. Les performances stratosphériques de Sakho à Crystal Palace ont totalement changé la donne et l’ex-Parisien pourrait rapporter une très belle somme aux Reds.

Liverpool et Sakho, histoire d’un divorce qui s’est très mal passé

Avant la suspicion de dopage, Mamadou Sakho était adulé du côté d’Anfield. Son professionnalisme et sa hargne ont gagné les cœurs des supporters de Liverpool, pourtant relativement difficile en la matière. L’affaire de la suspension a certes jeté le voile sur son honnêteté, mais son innocence a eu un effet salvateur. En juin 2016, alors que les Reds sont en stage d’été en Californie, Sakho est renvoyé en Angleterre par Jürgen Klopp. La raison officielle est que le joueur est blessé au tendon d’Achille depuis un mois. Officieusement, on parle d’une procédure disciplinaire. En effet, lors du stage, de nombreux joueurs étaient blessés, mais n’ont pas été renvoyés. On pense à Joël Matip ou Lucas Leiva par exemple.

Qu’est-ce qui s’est réellement passé ? Un retard tout simplement. Au moment de partir pour les USA, Sakho se serait présenté en retard à l’aéroport, une chose qui a fortement irrité Klopp. D’autant qu’il a raté un entraînement et qu’il a récidivé lors d’un repas. Pire, lors du stage, Sakho s’est signalé en perturbant le coach alors qu’il tentait de faire une interview. Il n’en fallait pas plus à l’Allemand, dont on connaît les méthodes strictes, pour le faire sortir de ses gonds et l’exclure de l’équipe A.

Un départ de Liverpool devenu inévitable

Après son exclusion du groupe, Sakho est sommé de s’entraîner à l’écart durant quelque temps. Alors que sa rédemption semble en bonne route, il se fend d’une série de photos embarrassantes où il divulgue la vérité à ses fans quant à sa mise à l’écart. Bien évidemment, la direction du club est furieuse et l’envoie sans coup férir s’entraîner avec les U23 du club. Il est donc exclu du groupe professionnel jusqu’à nouvel ordre. L’automne se passe et arrive la fin de l’année. Mamadou Sakho n’a pas fait de vagues depuis et un transfert semble inévitable.

En Angleterre, plusieurs formations sont intéressées par son profil, Southampton notamment. Ce sera finalement Crystal Palace qui reportera la mise, malgré que Sakho n’a plus joué depuis avril 2016. Le prêt, qui n’est pas assorti d’une option d’achat, s’élève à 2.35 millions d’euros auxquels s’ajoute le salaire du joueur. Sakho arrive dans un club qui frôle la relégation et qui fait office de recycleur géant à Frenchies. Outre Mandanda, on y trouve Rémy, Cabaye et Flamini.

L’arrivée de Sakho à Selhurst Park a tout changé

Après la défaite de l’équipe à Stoke City, Crystal Palace change totalement de visage et enchaîne 4 victoires de suite. Les hommes de Sam Allardyce battent Middlesbrough (1-0), West Brom (0-2) et Watford (1-0). À la suite de ces matchs, Sakho est encensé. Non seulement l’équipe a gagné, mais n’a pas encaissé le moindre but. Impressionnant pour un homme qui n’a pas joué la moindre minute depuis plus de 10 mois.

Lors de la dernière journée de Premier League, Crystal Palace fait tomber Chelsea, le leader du championnat (1-2). Lors de cette rencontre, Sakho a été impressionnant. Il s’est mué en sauveur un nombre incalculable de fois. Et comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule : les trois points obtenus à Anfield ont permis à Crystal Palace de sortir de la zone de relégation. Bref, Sakho est redevenu le monstre qu’adoraient tant les supporters du bord de la Mersey.

Mamadou Sakho et Crystal Palace, une fin inexorable ?

Crystal Palace est sur les rangs pour faire signer Sakho définitivement à la fin de la saison. Toutefois, l’absence d’option d’achat sur le prêt de l’international français à Crystal Palace jouera pour les Reds. Sa cote s’est envolée. Avec Klopp aux commandes de Liverpool, il est peu probable qu’il reprenne sa place dans la défense des Scousers. Les fans s’étrillent sur les réseaux sociaux pour savoir s’il doit revenir. Certains arguent qu’il manque de professionnalisme alors que d’autres disent qu’il est meilleur que Matip et Lovren réunis. D’autres l’aiment tout simplement pour son grand cœur, comme en témoigne les actions caritatives qu’il a lancées.

Les Eagles devraient donc rester sur le carreau cet été, car Sakho devrait se vendre aux alentours de 25 millions d’euros, une somme sans doute trop élevée pour le club londonien. Rappelons tout de même que le club a mis plus de 30 millions sur Benteke, auteur de 10 buts en 27 apparitions. Sakho partira sans doute sous d’autres cieux cet été. Crystal Palace ne mettra jamais autant d’argent sur un défenseur. En Premier League, tout le monde le sait, la ligne arrière sert avant tout de faire valoir aux attaquants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut